Merkliste 0 Warenkorb 0

Tout sur les animeaux de terrarium

Tout sur les animeaux de terrarium

Une araignée, un serpent ou plutôt un saurien? Tu aimes tout ce qui rampe et vole et ne laisse pas de poils d'animaux gênants dans ta maison? Tu trouveras ici les principales informations sur les animaux de terrarium et l'aménagement d'un terrarium.

Temps de lecture 8 min. Vers l'assortiment «Terrariophilie»

Les animaux de terrarium les plus populaires

Les reptiles en terrarium

Presque tous les animaux de terrarium sont poïkilothermes (à sang froid), c'est-à-dire que la température de leur corps est influencée par celle de leur environnement ainsi que par les rayons du soleil. Ces animaux régulent eux-mêmes leur température corporelle en se rendant dans des zones plus froides ou plus chaudes - selon les besoins. Ce n'est que grâce à cette régulation que leurs métabolismes et leurs systèmes digestifs peuvent parfaitement fonctionner. En captivité, il faut donc veiller à équiper le terrarium de manière aussi adaptée que possible à l'espèce et veiller à y propager le meilleur climat possible.

Les reptiles en terrarium

Les reptiles (du latin «reptilis» = «rampant») sont une catégorie de vertébrés à mi-chemin entre les vertébrés inférieurs et supérieurs. Ils se caractérisent par une longue queue, un aspect similaire à des lézards et des écailles mucilagineuses qui couvrent leur corps. Contrairement aux amphibiens, ils éclosent avec des poumons ou naissent comme cela. Ils n'ont pas de stade de larve. Des reptiles populaires dans les terrariums sont entre autres:

  • les boas, les pythons royaux/ pythons molures
  • les serpents des blés, les pantherophis obsoletus, les lampropeltis (ou serpents-rois)
  • les dragons d'eau verts, les pogonas
  • les geckos à paupières, les varans, les chaméléons, les anolis
  • les sceloporus ou les oplurus cuvieri
  • les tortues léopard ou les tortues d'Hermann

Les amphibiens en terrarium

Les amphibiens en terrarium

Les amphibiens ou batraciens sont la classe la plus ancienne de vertébrés terrestres. Leur nom provient du grec «amphíbios» = «qui vit dans deux éléments». Les amphibiens ont généralement un stade de larves dans l'eau, puis passent le reste de leur vie sur la terre ferme après une métamorphose de leur système respiratoire, passant des branchies aux poumons. Mais sur terre aussi, ils ont encore besoin de beaucoup d'humidité afin de pouvoir absorber de l'oxygène et de l'eau par leur peau. Par conséquent, l'humidité de l'air dans ton terrarium doit être élevée. Les amphibiens les plus populaires dans les terrariums sont entre autres:

  • les hylas ou les dendrobatidaes
  • les crapauds
  • les crapauds sonneurs

Les insectes et les arachnides comme animaux de terrarium

Les insectes et les arachnides comme animaux de terrarium

Les insectes et les arachnides font partie de la familles des arthropodes, le groupe qui comprend le plus grand nombre d'espèces. En effet, elles sont plus d'un million. Les exemplaires suivants sont le plus souvent placés dans des terrariums:

  • les tarentules (par ex. aviculaire antillaise, brachypelma smithi, grammostola pulchripes)
  • les scorpions (du désert)
  • les sauterelles (par ex. les phasmes)
  • les mantes religieuses

Comment reconnaître un animal de terrarium sain?

Lors de l'achat de tes animaux de terrarium, fais attention aux points suivants:

  • une gueule fermée, sans traînées ni mousses graisseuses
  • des yeux propres qui ne sont pas trop enfoncés dans leurs orbites
  • une peau qui ne présente pas d'anomalies comme des blessures ou des bosses; elle ne doit pas être trop plissée et les côtes ou la colonne vertébrale ne doivent pas être trop nettement visibles
  • Chez les sauriens en particulier, veille à ce que les orteils soient entièrement pelés, des écorchures pourraient sinon en être la conséquence
  • Dans le cas des tortues, veille à ce que la carapace soit saine et dure, elle n'est souple, le cas échéant, que chez les très jeunes animaux.
  • Pour les araignées, veille à ce qu'elles aient bien encore leur huit pattes et que leurs corps ne présentent pas de points blancs qui ressemblent à de la moisissure. Un abdomen «chauve» ne révèle aucun problème de santé.

Nourrir correctement des animaux de terrarium

Nourrir des reptiles

Les animaux de terrarium ont besoin d'une nourriture de qualité adaptée à leur espèce et qui correspond dans l'ensemble à leurs habitudes alimentaires naturelles. La sous-alimentation peut provoquer des carences chez les animaux en terrariums, telles que le rachitisme ou des maladies dues à la malnutrition comme la cirrhose graisseuse ou l'insuffisance rénale.

De nombreux animaux en terrarium mangent des animaux vivants étant donné que leurs sens réagissent aux mouvements de leurs proies (comme les oiseaux ou les petits mammifères). À quelques exceptions près, il te faudra habituer ces animaux à des «palliatifs». Ainsi, tu peux par exemple également nourrir tes serpents avec des souris mortes si tu les réchauffes auparavant à 37 ou 40 degrés.

D'autres proies vivantes communes sont par ex. les sauterelles, les blattes, les grillons, les grillons domestiques, les vers et plus encore. Étant donné que la nature offre un choix nettement plus vaste de proies, change souvent de nourriture pour éviter les carences.

De plus, il te faudra «améliorer» les proies vivantes avant de les donner à manger à ton animal en les nourrissant pendant deux semaines avec des mélanges spéciaux enrichis en minéraux, en fibres, etc. que ton animal mangera automatiquement «avec».

On peut satisfaire les animaux de terrarium végétariens comme les iguanes verts ou les tortues de terre européennes en les nourrissant de fines herbes, salade, germes, légumes coupés en petits morceaux, etc. Il existe de plus des aliments tous prêts que tu peux donner à tes amateurs de plantes. Veille à ce qu'ils soient pauvres en protéines et riches en fibres.

La plupart des tortues d'eau aiment surtout les animaux aquatiques et les poissons. Mais ces omnivores mangeront également volontiers de la «nourriture morte» comme des plantes aquatiques ou des poissons morts. Il est donc assez facile de nourrir les tortues d'eau, il existe également des mélanges adaptés à leurs besoins sous forme de bâtonnets, de comprimés ou d'animaux aquatiques séchés.

Quantité et fréquence correctes d'alimentation

Les quantités par repas et les intervalles d'alimentation varient selon l'espèce.

  • Les jeunes animaux devront en général être nourris tous les jours pendant les premières semaines.
  • Dans le cas des animaux plus âgés, les nourrir 2 à 3 fois par semaine est suffisant.
  • Les serpents ne mangent qu'à de très grands intervalles.
  • La quantité de nourriture doit être adaptée à l'individu. De nombreux animaux mangent pour se constituer des réserves même si en terrarium – contrairement à la vie sauvage – ils ne souffrent pas de manques. Pour cette raison, ne les nourris pas trop, cela pourrait conduire à une dégénérescence graisseuse en particulier chez les animaux vivant dans le désert.

Aménager un terrarium

Tu trouveras un guide sur le thème Savoir s'occuper de reptiles correctement, sur les enclos appropriés et les bons équipements, proposé par l'office fédéral pour la sécurité alimentaire et l'office vétérinaire BLV ici.
Aménager un terrarium

Avec un terrarium, tu peux ramener un nouvel univers fascinant dans nos contrées. Il faut respecter certaines règles pour l'aménagement d'un terrarium. Tu trouveras ici des informations sur les différents types de terrariums, sur les conditions climatiques à l'intérieur et sur l'équipement correct.

Les différents types de terrariums

Selon l'espèce de l'animal, il te faudra un terrarium désertique, forêt tropicale ou même aquatique. Il faut créer un environnement aussi naturel que possible pour tes animaux afin qu'ils restent en bonne santé et qu'ils se sentent bien.

Les terrariums désertiques secs sont destinés à accueillir des animaux originaires des déserts ou des savanes. La température dans un terrarium désertique est, selon les animaux, la journée de 28 à 32 degrés, atteignant ponctuellement jusqu'à 38 degrés, et la nuit de 20 à 22 degrés pour une humidité de l'air de 45 à 60%. Le sol, l'aménagement de la paroi arrière et l'équipement doivent être adaptés à l'animal.

Les principaux éléments pour l'aménagement d'un terrarium désertique ou sec:

Terre de fond
Tous les types de sable (rouge, jaune, blanc) conviennent ici. Le sable rouge peut par exemple être modelé étant donné qu'il est humide. Les animaux qui aiment creuser peuvent ainsi se construire des cavernes dans le sable une fois sec.

Décoration
Selon les besoins de l'espèce, tu peux décorer ton terrarium avec des éléments en pierre (avec ou sans caverne) et en bois. Fixe les éléments en pierre avec une silicone spéciale (par ex. pour aquariums) pour éviter que les animaux puissent se blesser. Lors de l'aménagement de la décoration, fais attention au poids total du terrarium et à la solidité de son emplacement!

Plantes
Des plantes adaptées complètent le terrarium et lui donnent son aspect optique parfait. Les plantes vivantes sont rapidement victimes des animaux actifs de grande taille, c'est pourquoi il vaut mieux le cas échéant choisir des plantes artificielles. De plus, n'installe pas non plus de cactus véritables en raison des risques de blessure.

On abrite dans les terrariums forêt tropicale ou les terrariums tropicaux des animaux qui viennent des régions tropicales humides. En fonction des habitants, la température dans un terrarium forêt tropicale est de 20 à 30 degrés durant la journée, avec une humidité de l'air de 80 à 90%, et de 20 à 22 degrés la nuit pour une humidité de l'air de 100%. Le sol, l'aménagement de la paroi arrière et l'équipement doivent être proches de l'environnement naturel de l'animal et adaptés à ses besoins.

Éléments essentiels d'un terrarium forêt tropicale:

Terre de fond
Une terre spéciale pour terrarium humide ou semi-humide ou par ex. un substrat de sol en écorce de pin conviennent ici très bien.

Décoration
Utilise des branches résistantes à l'humidité comme éléments de structure dans les terrariums forêt tropicale. L'écorce de liège, les racines de bois et autres plantes et lianes en plastique conviennent très bien comme cages à poule pour les amateurs de grimpées. D'autres éléments d'aménagement sont ici les cailloux plats que tu peux coller aux parois et/ou des éléments végétaux en fibres de noix de coco. Les branches décorées avec épiphytes sont également des éléments très esthétiques.

Plantes
L'utilisation de plantes est importante en particulier pour l'aménagement naturel des terrariums forêt tropicale. N'exagère cependant pas avec la quantité - car enfin, c'est les animaux que tu veux voir. D'une manière générale, toutes les plantes conviennent au terrarium que tu peux également placer sur le rebord d'une fenêtre – en cas de doute, consulte tout simplement un spécialiste. Pour les animaux avec des pattes à setæ, comme par ex. les geckos, il est recommandé de choisir des plantes avec de grandes feuilles lisses.

Cascades et compagnie
Les bassins ou les cascades permettent de parfaire un terrarium forêt tropicale. De nombreux habitants d'un tel terrarium préfèrent absorber de l'eau en mouvement comme par exemple les caméléons. Lors de l'installation des points d'eau, prévois impérativement une possibilité d'en sortir pour tes animaux. De plus, il te faudra installer un filtre à eau. Dans le cas des bassins de moins de 50 litres, un filtre intérieur est suffisant, pour les modèles plus grands, il faudra songer à te procurer un filtre extérieur.

Astuce :

  • Dans l'euphorie de l'installation, n'oublie pas que les éléments et la décoration doivent être adaptés aux animaux et être faciles à nettoyer.

Ce type de terrarium est en fait une combinaison de terrarium forêt tropicale et d'aquarium. En raison de sa forte contenance en eau, l'aquaterrarium ou paludarium est parfaitement adapté pour accueillir les tortues d’eau et s'en occuper.

Lors de l'aménagement et de l'entretien de la partie destinée à l'eau, respectez les instructions d'entretien des aquariums. En ce qui concerne la technique, tu as besoin en plus de l'équipement pour aquariums forêt tropicale d'un chauffage d'aquarium ainsi que d'un filtre extérieur.

Climat du terrarium

Emplacement du terrarium

  • À quelques exceptions près, n'importe quelle pièce convient à l'installation d'un terrarium. Place-le donc de préférence là où tu pourras observer tes nouveaux animaux en toute tranquillité.
  • Veille cependant à ce que le terrarium ne soit pas exposé directement au soleil pour éviter toute surchauffe.
  • Si tu désires des animaux sensibles à la chaleur, ton terrarium ne devra pas être placé dans un appartement mansardé très chaud l'été – cela pourrait nuire aux animaux.
  • Selon la taille du terrarium, ce dernier doit être placé sur un support solide et stable capable de supporter le poids de l'aquarium et de son contenu.
  • Lorsque tu choisis l'emplacement, pense à ton dos! Tu dois pouvoir t'occuper de ton terrarium sans avoir à faire de trop grandes contorsions.

Climat du terrarium

Le climat idéal dans le terrarium est un facteur essentiel pour le développement et le bien-être de l'animal. Avec le bon équipement technique, tu peux simuler le climat typique pour tes animaux.

Les facteurs climatiques essentiels dans un terrarium sont :

  • la température (température de l'air et du sol et points isolés avec une température élevée)
  • l'éclairage (durée, intensité et qualité de la lumière) étant donné que la plupart des habitants des terrariums sont des animaux à sang froid
  • l'humidité relative
  • l'aération et la ventilation du terrarium

En règle générale, l'humidité relative de l'air baisse en fonction de la durée du fonctionnement de l'éclairage et du chauffage.

Dans les petits terrariums, cela peut rapidement provoquer des changements des valeurs climatiques. Ces valeurs doivent donc toujours être réajustées à leur niveau optimal à l'aide de la technique de réglage correspondante. Les petits terrariums ne doivent également être équipés que de chauffages par le sol (de 15 ou 7,5 W environ).

Dans les grands terrariums, le changement climatique ne se fait pas si rapidement. De plus, on peut y créer facilement des zones avec des températures différentes si bien que leurs habitants peuvent se rendre au besoin dans la «zone climatique» la plus confortable.

Chauffer les terrariums

Plusieurs solutions permettent de chauffer des terrariums. Voici quelques astuces en fonction du type de terrarium.

Type de chauffage Terrarium désertique Terrarium forêt tropicale
Tapis chauffants Équipe une moitié du terrarium désertique d'un tapis chauffant (respecte les instructions du fabriquant lors de la mise en place!), l'autre moitié «non chauffée» offre aux animaux une possibilité de se retirer s'ils ont trop chaud. Pour cette raison, ne place jamais le tapis chauffant au milieu! Pour les terrariums forêt tropicale, choisis un chauffage «doux» pour obtenir une température relativement homogène à l'intérieur. Lors du calcul de la puissance de chauffage, tiens également compte de la chaleur émise par l'éclairage.

Dans le cas des grands terrariums, tu peux aussi le cas échéant poser des tapis chauffants sur les parois latérales extérieures pour obtenir la température idéale. Il ne faudra alors par «bloquer» leur effet en installant des éléments de décoration à l'intérieur.
Briques chauffantes / tiges chauffantes Les briques chauffantes sont recommandées comme coins chauds pour les animaux nocturnes ou actifs à la tombée du jour étant donné que leurs surfaces chauffent pour atteindre une température agréable de 30 à 45 degrés.

Installe un spot comme panneau radiant sur le côté du tapis chauffant pour que tes animaux puissent prendre des «bains de soleil». Les spots à verre étalonné en particulier sont parfaits étant donné que l'on peut ainsi créer différentes zones de température.
Si tu as installé des éléments aquatiques dans ton terrarium, il te faut alors utiliser une tige chauffante pour aquariums.
Spots et radiateurs Les spots en céramique conviennent bien comme source modérée de chaleur rayonnante. Veille à ce que le nombre de watts soit adapté et à installer le radiateur en toute sécurité. La nuit, les ampoules rouges garantissent une intensité adaptée de l'éclairage dans le terrarium désertique; le jour, ce sont celles à spectres étalonnés pour les petits terrariums qui conviennent. Pour les grands amateurs de soleil comme les tortues, il te faudra encore installer un spot supplémentaire comme soleil artificiel.

Éclairage de terrarium

Les sources lumineuses pour les terrariums doivent offrir un spectre lumineux aussi équilibré que possible. Veille de plus à ce que les terrariums de grande taille disposent eux aussi de suffisamment de lumière. C'est possible par ex. en utilisant des réflecteurs de qualité supérieure.

Lors de la planification de l'éclairage, tiens également compte de sa chaleur et donc ainsi de son influence sur la puissance de chauffage. Les réglettes fluorescentes par exemple ne développent que très peu de chaleur. Les ampoules par contre transforment une grande partie de l'énergie absorbée en chaleur et une très faible partie seulement en lumière.

Un apport suffisant en rayons UV est également important pour l'éclairage des terrariums. Ici aussi, on fait la différence entre les animaux du désert et ceux des régions tropicales:

Terrarium désertique
Les terrariums désertiques ont besoin d'un éclairage très clair et un grand nombre de rayons UV. Les UV-B sont nécessaires pour stimuler la trisynthèse de la vitamine D3, les UV-A pour la pigmentation.

Terrarium forêt tropicale
Les habitants des terrariums forêt tropicale, et en particulier les amphibiens, ont besoin de peu de rayons UV comparés aux animaux des terrariums désertiques en raison de l'ombrage dû dans la nature à la forte densité végétale.

Conseils pour réaliser des économies d'énergie

  • Une isolation pour terrarium est tout indiquée pour faire des économies d'énergie lors du chauffage et de l'éclairage. Équipe pour cela les vitres latérales avec un matériau adapté et le sol avec un support en mousse pour limiter les pertes de chaleur du terrarium.
  • Un chauffage et sa puissance doivent toujours être dimensionnés de telle manière que les animaux ne «cuisent» pas si la technique de régulation tombe en panne! Compte de plus toujours l'effet chauffant de l'éclairage installé dans le calcul.
  • Contrôle régulièrement la température et l'humidité de ton terrarium avec des instruments adaptés.
  • De plus, pense aux systèmes de filtres pour les points d'eau et le cas échéant à une pompe à eau pour petites cascades lors de l'aménagement de ton terrarium forêt tropicale.

Nettoyer et entretenir un terrarium

Le temps nécessaire pour nettoyer ton terrarium dépend du nombre et de l'espèce de tes animaux.

Ainsi, ces travaux de nettoyage sont moins importants pour les serpents qui ne mangent que toutes les deux ou trois semaines ou pour les animaux seuls que pour ceux qui sont nourris souvent et/ou vivent en groupe.

Pour un nettoyage facile et minutieux, ton terrarium ne doit pas être surchargé d'éléments de décoration et les éléments doivent pouvoir être retirés facilement.

Voici comment nettoyer ton terrarium:

  • Retire les restes d'excréments et de nourriture (dans les terrariums désertiques) avec un pincette spéciale ou une pince de tri.
  • Nettoie les éléments d'aménagement et de décoration à l'eau chaude et frotte-les avec une brosse.
  • Lave les vitres avec des brosses adaptées, des éponges, une raclette de nettoyage et de l'eau tiède.
  • Nettoie régulièrement et minutieusement, car un manque d'hygiène peut nuire aux animaux et/ou rendre nécessaire un renouvellement complet de l'équipement du terrarium.

Important

Ne nettoie pas les vitres de ton terrarium avec un produit agressif étant donné que des traces toxiques pourraient rester dessus! En cas de fort encrassement ou de tartre, utilise des produits nettoyants biologiques spéciaux.

Nettoyage et entretien d'un terrarium

Entretien de l'eau du terrarium

De nombreux animaux qui viennent des régions tropicales ont besoin d'un taux d'humidité particulièrement élevé. Ce sont surtout les amphibiens à la peau fine mais aussi les reptiles qui perdent de l'eau en respirant et par la peau. Les amphibiens tout spécialement absorbent l'eau quasiment uniquement par la peau.

C'est pourquoi d'une manière générale, il faut vaporiser de l'eau régulièrement dans les terrariums, de préférence le matin, même dans les terrariums désertiques. Beaucoup d'animaux peuvent ainsi absorber la majorité de leurs besoins en eau. Par ailleurs, tu devras également installer un endroit pour boire et éventuellement se baigner dans le terrarium en fonction de l'animal. Il est bien évident ici que cette eau doit être changée régulièrement.

Observe les points suivants lors du changement et de l'entretien de l'eau:

  • nettoie les récipients abreuvoirs quotidiennement et remplis-les d'eau fraîche.
  • Lorsque tu remplis les bassins de grande taille et les cascades, utilise des installations de traitement d'eau spéciales.
  • Installer un filtre à eau: selon la taille du bassin, un filtre intérieur suffit (jusqu'à 50 litres), au-delà, un filtre extérieur peut être nécessaire.
  • Un changement régulier de l'eau a lieu toutes les deux semaines. Remplace alors environ 30% du contenu par de l'eau fraîche, préparée en conséquence.

Les sujets qui peuvent également t'intéresser

Vers le haut

HORNBACH verwendet Cookies. Wenn Sie auf unserer Seite weitersurfen, stimmen Sie der Cookie-Nutzung zu. Mehr erfahren

x