Tu auras besoin de

Planification

01

Choisis l'emplacement de ton mur ainsi que sa largeur et sa hauteur. La quantité du matériel en dépend. Pour les pierres naturelles, prévois 20 % de matériau en plus car toutes les pierres ne s'emboitent pas exactement.

La largeur du mur dépend des dimensions des pierres et de la hauteur de construction souhaitée. Règle générale: la largeur du mur (A) doit être d'au moins un tiers de la hauteur du mur (B), mais jamais inférieure à 30 cm. De chaque côté, prévois une fondation en gravier (C) 10 cm plus large que le mur. Pose les pierres dans le sens de la hauteur en forme de pyramide pour que le mur gagne en stabilité.

1ère étape de travail
1ère étape de travail

Attention!

Informe-toi également des dispositions légales stipulées dans l'ordonnance régionale relative à la construction et respecte ton plan d'urbanisme local.

Réaliser une fondation en gravier

02

Mesure précisément la surface pour la fondation et délimite-la avec un cordeau de maçon et des barres de fer. Ajoute encore 20 cm à la largeur du mur car la fondation doit être plus large de 10 cm de chaque côté du mur. Creuse la surface délimitée à l'aide d'une bêche et d'une pelle sur 30 cm de profondeur.

2ème étape de travail
2ème étape de travail
03

Compacte la surface creusée à l'aide d'un compacteur à plaque vibrante. Cette étape est importante pour éviter que la fondation s'affaisse ensuite sous le poids du mur et que celui-ci se mette à pencher. Veille à ce que la surface soit plane et horizontale.

3ème étape de travail
3ème étape de travail
04

Ton terrain présente une forte pente dans la zone où doit se situer le mur? Dans ce cas, égalise-le à l'aide d'une petite marche dans la fondation de sorte à ce que la première rangée des pierres de construction ne disparaisse pas totalement dans la terre. À l'aide d'un spray de marquage, marque l'emplacement à partir duquel les pierres devraient se situer sous la couche d'herbe. Cela définit l'emplacement de la marche.

4ème étape de travail
4ème étape de travail
05

Verse du gravier dans la zone creusée. Répartis-le uniformément à l'aide d'un râteau. Après le compactage, la couche doit mesurer env. 20 cm d'épaisseur. À partir du marquage, tu dois éventuellement verser un peu plus de gravier pour que la marche ait la même hauteur que la première rangée de pierres sous la partie inférieure de la fondation. Vérifie la couche de gravier avec le niveau à bulle et aplanis-la ensuite à l'aide du râteau.

5ème étape de travail
5ème étape de travail
06

Compacte le gravier à l'aide du compacteur à plaque vibrante.

6ème étape de travail
6ème étape de travail
07

Verse ensuite une couche de 5 cm de sable sur le gravier. Répartis uniformément le sable à l'aide d'un rateau et lisse ensuite la couche de sable avec une pelle.

7ème étape de travail
7ème étape de travail
08

Vérifie à nouveau à l'aide du niveau à bulle si toutes les surfaces de fondation sont planes et horizontales.

8ème étape de travail
8ème étape de travail

Réaliser un mur de pierres sèches

09

Commence par trier les pierres en fonction de leur épaisseur. Toutes les pierres d'une même couche doivent avoir la même hauteur pour que le mur soit droit et stable. Commence par placer les plus grosses pierres et les pierres les plus épaisses en bas et garde les plus petites et les plus fines pour le haut. Tends le cordeau de maçon à droite et à gauche dans la largeur du mur au-dessus de la fondation. Laisse un espace de 10 cm de chaque côté par rapport au bord extérieur de la fondation. Tends le cordeau à la hauteur des pierres les plus basses et vérifie si l'ensemble est droit. Pour aligner les pierres à l'horizontale, utilise un marteau en caoutchouc. Pose des pierres de finition au début et à la fin du mur. Mesure ensuite les écarts restants et choisis les pierres les plus adaptées pour les combler.

9ème étape de travail
9ème étape de travail
10

Il y a une marche dans la fondation? Dans ce cas, sélectionne une pierre adaptée comme dernière pierre avant la marche. Égalise la couche de sable à l'aide d'une pelle et place la pierre.

10ème étape de travail
10ème étape de travail
11

Enlève les angles et les bords gênants avec le burin. Tu peux ainsi mettre les pierres à la bonne dimension si tu as besoin d'une pierre d'une dimension spécifique pour combler un trou.

11ème étape de travail
11ème étape de travail
12

Démarre la deuxième rangée du mur au niveau de la marche (s'il y en a une): pour cela, place la première pierre à moitié dans la couche de sable derrière la marche et à moitié sur la dernière pierre devant la marche; veille au décalage de joints avec la rangée inférieure. Place la deuxième rangée légèrement décalée vers l'intérieur pour donner au mur encore plus de stabilité. Il y a de grands écarts entre les pierres? Dans ce cas, place ou coince de petites pierres ou de petits cailloux entre celles-ci pour que les pierres ne bougent pas.

12ème étape de travail
12ème étape de travail
13

Remblaies maintenant l'espace intérieur avec du gravier. Les pierres sont ainsi mieux stabilisées. Remplis les joints situés entre les pierres avec le matériau fin issu du mélange de gravier.

13ème étape de travail
13ème étape de travail
14

Positionne la deuxième rangée de pierres avec un léger décalage vers l'intérieur. Veille à ce que les joints soient décalés pour qu'il n'y ait pas de joints croisés. Pour le vide, il te faut de nouveau trouver la pierre parfaite. Les petites irrégularités peuvent être égalisées avec du sable.

Pour la troisième rangée, sélectionne une autre hauteur de pierres pour donner au mur un aspect encore plus naturel. Déplace le cordon de maçon pour l'orienter et attache-le à une pierre. Dans cette rangée, on place ce que l'on appelle les boutisses avec un écart d'env. un mètre. Place-les en alternance de chaque côté du mur en travers. Cela permet de stabiliser le mur au milieu. Place les boutisses toutes les trois rangées au minimum. Remplis à nouveau avec du gravier au milieu.

14ème étape de travail
14ème étape de travail
15

Avant de placer la dernière rangée, réfléchis à la manière dont tu veux définir les finitions: par exemple avec deux pierres l'une à côté de l'autre, avec seulement une pierre en travers ou dans la longueur ou encore avec un espace entre deux rangées que tu remplis de terre et dans lequel tu peux planter. Dans ce cas, tu dois impérativement placer un intissé sous la terre pour que celle-ci ne soit pas entrainée dans le gravier en cas de pluie et lors de l'arrosage.

15ème étape de travail
15ème étape de travail

Conseils

Les murs secs avec fonction porteuse sont bâtis avec une inclinaison de 10-20 % contre la pente. Le mur doit être éloigné d'environ 20 cm de la pente. Sur les sols imperméables à l'eau, par ex. les sols argileux, des tuyaux de drainage doivent être incorporés au mur sec.

A cette fin, pose dans la sous-construction des murs un tuyau de drainage tous les 40 cm, drainage avec une déclivité de 2 % par rapport au côté avant du mur. Laisse dépasser de quelques centimètres à l'avant!

Après chaque couche de pierres, remplis l'espace entre la pente et le mur avec du gravier, ballast, fragments de pierre et des débris propres et dame le matériau. Cette couche empêche l'accumulation d'eau derrière le mur.

Rajoute toujours des boutisses, qui saillent au niveau de la terre sur la pente et ancrent le mur. La couche de gravier et ballast derrière le mur doit être isolée contre le sol par un feutre de drainage. Cela empêche que des particules de terre fines se transforment en boue dans la couche de ballast. C'est la seule solution pour que l'eau s'écoule derrière le mur (protection contre le gel).

Thèmes qui peuvent également t'intéresser

Construire soi-même un gabion

Les pierres derrière les barreaux! Les gabions sont toujours très tendance. Pas étonnant car ils sont tellement pratiques et peuvent être construits de façon individuelle. Dans ces instructions de l'Atelier brico, nous t ...plus