Merkliste 0 Warenkorb 0

Informations intéressantes au sujet de la technique d'aquariophilie

Équipement technique pour l'aquariophilie

Pour que ton aquarium offre des conditions de vie idéales aux poissons et aux plantes, il est nécessaire d'acquérir l'équipement technique adéquat. Ce petit monde ne se régule en effet pas de lui-même comme il le fait dans la nature, même si le principe de fonctionnement est similaire.

Temps de lecture 11 min. Technique d'aquariophilie

Informations au sujet des installations filtrantes

Filtres intérieure

Le filtre aide l'eau de l'aquarium à rester claire. Ce n'est toutefois pas son but principal. Le filtre sert en effet en premier lieu à filtrer mécaniquement l'eau. À l'aide de bactéries, il se charge d'éliminer les substances nocives et invisibles présentes dans l'eau.

Le filtre fonctionne de la manière suivante:
Les excréments des poissons, les restes de nourriture ainsi que les plantes en décomposition se dissolvent dans l'eau. À long terme, nager parmi ces résidus peut être dangereux pour les animaux.

Certaines bactéries sont spécialisées dans la transformation de ces substances nocives en substances inoffensives. Ces bactéries se sentent parfaitement à l'aise dans la matière filtrante du filtre. Elles se développent volontiers dans cet environnement correspondant à leurs exigences.

Filtres extérieure

Les filtres pour aquariums existent en version intérieure ou extérieure. Comme leur nom l'indique, les filtres intérieurs se trouvent à l'intérieur de l'aquarium. Leur avantage: pas de tuyaux d'arrivée d'eau en dehors de l'aquarium et aucun risque de fuites.

Ces filtres doivent toutefois faire l'objet d'un nettoyage régulier, ce qui t'oblige à aller les chercher au fond de l'aquarium.

Un filtre extérieur se place sans problème sous ou derrière l'aquarium. Seul le tuyau d'arrivée et d'évacuation se trouve dans l'aquarium et est relativement discret. À l'inverse des filtre intérieurs, les filtres extérieurs peuvent prendre en charge un volume de filtrage plus important.

Le choix du filtre adapté dépend donc de la taille et de la contenance de l'aquarium. Un filtre intérieur sera suffisant pour les petits aquariums, alors qu'il est conseillé d'utiliser un filtre extérieur pour les aquariums de grande taille.

Aquariums jusqu'à 55 litres 45 - 110 litres 90 - 150 litres 130 - 240 litres
Débit de la pompe 250 l / heure 400 l / heure 600 l / heure 1000 l / heure

Filtrage biologique y chimique

Un filtre pour aquarium offre un biotope idéal pour les bactéries utiles nitrifiantes. Ces colonies de bactéries s'installent principalement dans la mousse et les matières céramiques. Elles sont indispensables pour transformer deux des composés les plus toxiques pouvant apparaître dans un aquarium (l'ammoniaque et le nitrite) en nitrate, qui est lui inoffensif.

Le filtrage chimique, par exemple au charbon actif, fait quant à lui appel à des matériaux de filtrage pour nettoyer l'eau de l'aquarium. Il permet d'éliminer des substances spécifiques, de réguler le pH et la dureté de l'eau mais également d'éliminer les restes de médicaments si vos poissons ont suivi un traitement. Associé à un test de l'eau, le filtre chimique est un excellent moyen de contrôler la qualité de l'eau.

Nettoyage du filtre

Il sera tôt ou tard nécessaire de nettoyer le matériau filtrant. Si le flux d'eau au niveau de la sortie du filtre s'affaiblit, cela signifie qu'il est temps de procéder à son nettoyage. Retire alors le matériau filtrant tel qu'indiqué dans le mode d'emploi. Rince-le sous un filet d'eau tiède (env. 25°C). N'utilise en aucun cas de l'eau chaude ou des produits de nettoyage! Procède à un nettoyage relativement superficiel pour ne pas abîmer les bactéries.

En règle générale, le nettoyage du filtre et des tuyaux doit être effectué env. tous les 2 à 3 mois. Mais si la performance du filtre venait à s'affaiblir, nettoie-le plus fréquemment.

Astuce

Si ton filtre dispose d'un système d'attache rapide avec robinet d'arrêt (intégré ou en option), le nettoyage n'en sera que plus facile.

Filtres et pompes d'aquarium Tous les produits

Chauffer un aquarium

Les poissons sont des animaux à sang froid, ce qui signifie que leur température corporelle est identique à celle de leur environnement. Les poissons d'eau froide n'ont pas besoin de chauffage supplémentaire dans l'aquarium.

Les poissons tropicaux, très appréciés car il demandent peu de soins, ont au contraire besoin d'un environnement chaud. Un chauffage submersible doit donc être installé pour maintenir l'eau à une température constante. Un thermomètre permet de contrôler la température. Les températures doivent être comprises entre 23 et 26°C pour que ces poissons se sentent bien.

À l'heure actuelle, de plus en plus d'aquariophiles utilisent des tubes de chauffage équipés d'un thermostat. Un chauffage au sol, qui consiste à placer un tapis chauffant ou un câble chauffant sur la plaque du fond, n'est pas nécessaire si l'aquarium est placé dans une pièce chauffée.

De par sa situation, le chauffage au sol présente l'avantage de faire circuler l'eau. Il coûte toutefois plus cher qu'un tube et ne peut être remplacé facilement en cas de dysfonctionnement. Le tube de chauffage est quant à lui facile à réparer ou à remplacer.

Principe général: en règle générale et dans une pièce chauffée à température normale, compte 0,5 Watts par litre d'eau pour déterminer la puissance adaptée.

Substrat quasi naturel grâce à une réglette

Dans leurs emplacements naturels comme les ruisseaux, les mares et les marais, les plantes aquatiques poussent rarement sur de grandes surfaces mais plutôt de façon ponctuelle ou en petits groupes. C'est dans ces zones qu'elles trouvent ce que l'on appelle des sources de ruissellement riches en substances nutritives. Il s'agit de zones où de l'eau riche en nutriments et en CO₂ sort du sol lentement mais de façon constante. Le substrat lui-même est très fin, dense et riche en humus.

Les bactéries produites par cet humus sont particulièrement importantes. Elles aident à transformer les nutriments minéraux en une forme pouvant être absorbée par les plantes. Tu peux créer des sources de ruissellement riches en substances nutritives proches de l'état naturel avec une réglette. Il s'agit d'un câble qui chauffe légèrement. On le dispose dans le fond de l'aquarium. La chaleur douce permet une circulation lente de l'eau dans le substrat. Les bactéries présentes dans l'humus trouvent alors des conditions optimales pour traiter les nutriments de façon adaptée aux plantes. Autre chose: le substrat chaud active la croissance des racines. La circulation de l'eau transforme l'ensemble du fond de l'aquarium en un immense filtre biologique.

Chauffage pour aquarium

Avantages et inconvénients des différents types de chauffage

Certains filtres intérieurs disposent d'un chauffage intégré afin d'envoyer de l'eau chaude dans le bassin, assurant ainsi une température homogène jusque dans les moindres recoins de l'aquarium. Avec ce type d'appareil deux-en-un, il est toutefois nécessaire de remplacer la totalité du dispositif en cas de dysfonctionnement du filtre ou du chauffage.

En cas de panne du filtre à chauffage intégré, les poissons survivent en général encore quelques jours malgré la baisse de la qualité de l'eau. Ils supportent toutefois beaucoup moins bien une baisse subite de la température.

Pour les poissons habitués aux eaux très froides, il existe également des appareils refroidissants compacts à connecter au filtre extérieur ou possédant une pompe intégrée.

Chauffage pour aquarium Tous les produits

Éclairer un aquarium

Éclairage pour aquarium

L'éclairage n'est pas un accessoire facultatif dans ton aquarium. Sans lumière, pas de vie! Dans les aquariums d'eau douce surtout, la lumière est particulièrement importante pour les plantes. L'éclairage ne sert pas seulement à embellir ton aquarium, mais permet également d'assurer l'équilibre de ton petit biotope.

Sous l'effet de la lumière, le processus de photosynthèse permet en effet aux plantes de produire des hydrates de carbone et du sucre à partir de gaz carbonique et d'eau, composants principaux des plantes. Elles rejettent ensuite de l'oxygène, qui est lui indispensable à la survie des poissons et autres organismes.

Associe plusieurs sources de lumière en fonction des différents poissons et plantes présents dans l'aquarium afin d'offrir un superbe spectacle lumineux.

Attention aux algues! Les algues et les plantes se disputent sans arrêt pour pouvoir se nourrir. Dans un aquarium au taux de nitrate et de phosphore faible, contenant un nombre suffisant de plantes, bien éclairé et auquel tu ajoutes de l'engrais, les plantes battent les algues à plate couture.

Si tu modifies toutefois l'éclairage (sans modifier les autres paramètres), il est possible que les algues prennent cette fois la main car elles possèdent une meilleure capacité d'adaptation aux changements de lumière. C'est par exemple le cas lorsque ta lampe n'est plus toute récente et devient de plus en plus faible.

Utilise la lumière naturelle avec le spectre complet car les plantes ont besoin de lumière pour vivre. Une durée d'éclairage de 10 à 12 h par jour a fait ses preuves. Un programmateur permet de définir facilement cette durée. Des réflecteurs supplémentaires permettent de répartir la lumière et augmentent le rendement lumineux jusqu'à 100%.

Les plantes apprécient la pause de midi, les algues non! Pendant les périodes d'éclairage, le métabolisme des plantes est à son maximum. Pour les plantes, la lumière est synonyme de travail. C'est pourquoi elles apprécient la pause de midi, pendant laquelle elles peuvent se reposer et faire baisser les produits métaboliques nocifs.

Le rythme lumineux suivant a fait ses preuves:

  • le matin de 4 à 5 heures d'éclairage
  • puis une pause sombre de 2 à 4 heures
  • puis à nouveau de 5 à 7 heures d'éclairage

Astuce

Les lampes LED sont de plus en plus utilisées pour éclairer les aquariums. Elles permettent jusqu'à 50% d'économie d'énergie. Les différentes couleurs du spectre lumineux ont une influence sur la croissance des plantes et des algues (le plus souvent indésirables).

Les tubes rouges et bleus sont utilisés tout spécialement pour renforcer la luminosité des écailles rouges, oranges et bleues, mais favorisent également la croissance des algues.

Dans la plupart des cas, des lampes au spectre complet sont utilisées afin de diffuser un coloris proche de celui de la lumière du soleil.

Éclairage pour aquarium

Différents types d'éclairage

Des tubes fluorescents sont généralement utilisés pour éclairer les aquariums. Les lampes à décharge à vapeur de mercure, également appelées «brûleurs HQL», sont de moins en moins répandues, les lampes aux halogénures métalliques (également appelées «brûleurs HQI») offrant un meilleur rendement à puissance égale.

Les brûleurs HQI sont idéaux pour les bassins de plus de 50 cm de haut car la luminosité diminue rapidement avec la profondeur.
Des tubes fluorescents spécialement conçus pour l'aquariophilie permettent de simuler différents types de luminosité, comme par exemple:

  • lumière du jour naturelle
  • soleil tropical
  • éclairage avec lumière bleue pour simuler les fonds marins
  • etc.

L'utilisation de programmateurs électroniques permet de paramétrer différents types de luminosité. Il est par exemple possible de simuler le lever et le coucher du soleil.
En règle générale, un simple programmateur suffit toutefois à régler la luminosité.

Si l'aquarium est occupé uniquement par des poissons, seule une alternance jour/nuit est impérativement nécessaire. Les plantes ont quant à elles besoin de 8 à 12 heures de lumière par jour, une durée qui peut être fractionnée.

L'éclairage est souvent intégré dans le couvercle de l'aquarium. Il doit être capable de résister à l'humidité de la pièce et d'empêcher tout risque d'électrocution lorsque tu manipules l'aquarium. Afin de réaliser d'importantes économies d'énergie, nous recommandons fortement de placer un couvercle sur l'aquarium.

Éclairage pour aquarium Tous les produits

Fertilisation des plantes au CO₂ dans l'aquarium

Un élément essentiel pour un aquarium beau et sain est l'apport de nutriments qui doit être adapté aux plantes et aux animaux même si ceux-ci ont des besoins différents. La clé du succès réside notamment dans un apport adapté en CO₂.

Un aquarium est un écosystème sensible, tout comme dans la nature. Avec toutefois certaines restrictions car tous les processus naturels ne peuvent pas être reproduits dans un aquarium. C'est pourquoi il est important que tu leur apportes de l'aide dans l'approvisionnement en nutriments.

Le carbone est l'un des nutriments essentiels de l'aquarium. Les plantes en ont besoin pour la photosynthèse et sans carbone, elles ne peuvent pas pousser. Les plantes terrestres absorbent le CO₂ par l'air, là où la concentration est suffisamment importante et les plantes aquatiques utilisent le CO₂dissout dans l'eau. C'est le résultat de processus de dégradation dans la couche de boue. Comme ces processus ne se produisent pas dans un aquarium, c'est à toi de jouer.

Que peut-il se passer si je ne fertilise pas mon aquarium?

S'il n'y a plus de CO₂ disponible dans l'eau, on assiste alors à ce que l'on appelle un détartrage biogène. Les plantes essaient de se procurer du carbone à partir de l'hydrogénocarbonate. Dans la nature, cela arrive souvent et on constate alors la formation d'un dépôt calcaire granuleux gris-blanc sur les feuilles. Cela peut avoir pour conséquence une chute importante du pH, qui peut être mortelle pour les poissons et les plantes. Ce phénomène peut être évité par une fertilisation au dioxyde de carbone. Elle permet que l'écosystème reste en équilibre. Les plantes poussent bien, alimentent le système en oxygène et absorbent des nutriments. Par ailleurs, elles offrent aux poissons des possibilités de repli.

Il existe différentes possibilités d'approvisionner l'aquarium en CO₂:

Surtout pour les débutants ayant un petit aquarium, c'est un bon début pour l'apport de CO₂. Tu obtiens les composants nécessaires dans un kit tout prêt. Une solution sucrée est fermentée dans une bouteille, créant du CO₂, qui est ensuite acheminé dans l'aquarium via un tuyau.

Avec cette variante, tu peux amener du CO₂ dans l'aquarium au moyen d'une bouteille de gaz à usage unique ou rechargeable. Le gaz est alors liquide et est acheminé dans l'eau au moyen d'un réducteur de pression. Un tuyau étanche au CO₂ est branché sur ce réducteur de pression. Les tuyaux en plastique classiques laissent s'échapper trop de CO₂.

Juste après la bouteille de CO₂, on insère une valve de rappel spéciale pour que l'eau de l'aquarium ne pénètre pas dans le réducteur de pression ni dans la bouteille. Afin que le CO₂ parvienne jusque dans l'aquarium, on a besoin d'un appareil permettant un contact si possible long des bulles de gaz avec l'eau. Plus ce contact est long, plus la quantité de CO₂ qui peut se dissoudre et rester dans l'eau sera importante. Pour mesurer avec précision la quantité de CO₂ ajoutée, on peut installer un compte-bulles.

Une autre source importante de CO₂ est l'approvisionnement des plantes en composés de carbone liquides, tels qu'ils se présentent dans le métabolisme des plantes. Les plantes aquatiques absorbent très facilement ces composés, ce qui leur permet de couvrir leurs besoins en carbone. Tu peux tout simplement apporter des composés de carbone liquides dans l'aquarium grâce à des préparations adaptées.

Installations CO2

Quelle quantité de CO₂? - C'est le dosage qui fait tout!

Le CO₂, c'est bien, mais point trop n'en faut! Sinon, le pH de l'eau descend trop. Lors du dosage du CO₂, faites attention aux différents moments de la journée. Les plantes ne traitent le CO₂ qu'en présence de lumière. Cela signifie que pendant la nuit, peu de CO₂ sera absorbé.

Cela peut avoir des conséquences dramatiques pour les animaux de l'aquarium surtout le matin car une forte teneur en CO₂ les empêche de respirer. S'il y a aussi une relation entre la teneur en CO₂ et le pH, celle-ci ne doit pas être gérée via le CO₂. Il existe pour cela d'autres procédés appropriés qui doivent être utilisés car il sont beaucoup plus précis qu'une régulation à l'aide du CO₂.

Différents aquariums auront aussi des besoins différents en CO₂. Voici quelques points de repères permettant d'évaluer le besoin de ton aquarium.

Règle générale: la dose optimale est de 20 mg de CO₂ par litre d'eau!
Besoin élevé en CO₂ dans l'aquarium Besoin faible en CO₂ dans l'aquarium
aquarium ouvert aquarium avec couvercle
beaucoup de lumière peu de lumière
grande surface par rapport au volume petite surface par rapport au volume
beaucoup d'engrais peu de fertilisation
beaucoup de poissons / d'animaux peu de poissons/d'animaux
températures élevées dans un aquarium non chauffé
beaucoup de plantes peu de plantes
un filtre à débit rapide un filtre à débit lent
forts mouvements de l'eau faibles mouvements de l'eau
en cas d'aération supplémentaire pas d'aération
Aquarium Systèmes de CO2 et accessoires Tous les produits

Osmose inverse

L'aquarium doit être rempli d'une eau ne contenant pas de matériaux particuliers ou seulement certains bien spécifiques. L'eau du robinet contient le plus souvent bien trop d'agents de dureté et de polluants comme le cuivre, le fer, les pesticides ou les résidus hormonaux pour une utilisation dans un aquarium. Dans de faibles concentrations, ces éléments sont inoffensifs pour nous autres, êtres humains, mais ils peuvent l'être pour les écosystèmes fragiles des aquariums. C'est pour supprimer ces éléments dans l'eau de l'aquarium que le plan de l'osmose inverse entre en jeu.

Qu'est ce que l'osmose au juste?

Avant de nous consacrer à l'osmose inverse, un petit rappel de biologie: le terme d'osmose décrit l'échange entre de l'eau de concentrations différentes via une membrane. On peut imaginer une membrane comme un tamis ultra fin qui ne laisse passer que les matériaux les plus petits. L'eau peut toujours passer à travers la membrane mais les matériaux qui y sont dissouts ne le peuvent pas.

C'est pourquoi l'eau ayant des concentrations différentes et séparée par une membrane a toujours tendance à compenser cette différence. L'osmose fonctionne toujours dans le même sens. L'eau s'écoule depuis l'endroit ayant le potentiel le plus élevé, c'est-à-dire là où il y a le moins de particules dissoutes, en direction de l'endroit ayant le potentiel le plus faible, là où il y a le plus de particules dissoutes. C'est ainsi que les concentrations différentes peuvent être équilibrées.

Osmose inverse

L'osmose inverse est le moyen le plus simple de préparer l'eau. C'est pourquoi le processus de l'osmose -selon lequel l'eau s'écoule de la concentration la plus faible à la concentration la plus haute- est inversé, de sorte à ce que l'eau s'écoule du point de concentration le plus élevé au point de concentration le plus faible. Pour cela, l'eau est «pressée» dans un tamis ultra fin, la membrane. Toutes les particules plus grosses que les molécules d'eau sont filtrées. L'eau qui reste à la fin du processus d'osmose est l'eau la plus pure qui soit.

Voici comment faire:

Pour pouvoir réaliser cela chez soi dans son propre aquarium, il ne suffit pas de faire passer l'eau dans un bon vieux filtre à café. Tu as besoin pour cela d'un osmoseur. Celui-ci est raccordé au robinet d'eau.

Il est important qu'il y ait suffisamment de pression. Elle doit être d'au moins 3 à 6 bars pour que l'osmose inverse fonctionne.

  • L'eau passe tout d'abord dans le filtre à charbon actif, qui filtre le chlore et le fer pour protéger la membrane. Puis, l'eau passe dans le filtre fin, qui absorbe les petites particules de rouille et autres. Cela évite que la membrane se bouche.
  • Les pores de ce filtre ont une taille de 5 micromètres. Pour finir, l'eau passe à travers le limiteur de débit pour qu'elle atteigne la membrane toujours à la même vitesse. Lorsque l'eau est passée à travers la membrane, on obtient une eau pure à 98 % sans polluants etc.
  • L'eau restante ressort par un tuyau séparé et tu peux la récupérer, par exemple pour arroser les fleurs. Elle n'est pas dangereuse, elle est juste plus concentrée. Si l'on observe ce processus, on constate que beaucoup plus d'eau entre dans le processus d'osmose que la quantité d'eau pure qui en ressort. C'est parfaitement normal car le système fonctionne au mieux dans un rapport de 1:4.
  • Une fois que le processus d'osmose est terminé, nettoie la membrane via la vanne multivoies. Pour finir, ferme les tuyaux avec les capuchons prévus à cet effet pour éviter que la membrane sèche. Cela pourrait en effet l'endommager.

Astuce

L'eau osmosée ne doit pas être utilisée pour l'aquarium! Il faut tout d'abord la durcir. Pour cela, on peut soit la mélanger avec de l'eau du robinet soit ajouter des préparations spéciales. Cette dernière solution est plus précise et tu peux ainsi être sûr que l'aquarium ne contient aucun polluant.

Par exemple: Osmose ReMineral+ est parfaitement adaptée pour préparer de l'eau osmosée et l'utiliser dans un aquarium. La membrane de l'osmoseur a une durée de vie de 6 à 8 ans et représente donc un investissement à long terme qui est valable. Lorsque la membrane n'a pas été utilisée pendant longtemps, n'utilise pas l'eau qui sort lors des premières minutes pour ton aquarium car il se peut qu'un léger film de bactéries se soit formé à l'intérieur de la membrane et celui-ci ne doit pas se retrouver dans l'aquarium.

Installation Osmose & accessoires Tous les produits

Les sujets qui peuvent également t'intéresser

Vers le haut

HORNBACH verwendet Cookies. Wenn Sie auf unserer Seite weitersurfen, stimmen Sie der Cookie-Nutzung zu. Mehr erfahren

x