Semis de légumes: les avantages

Plonge tes mains dans la terre odorante, effrite-la entre tes doigts, couvres-en une graine et observe la petite pousse évoluer peu à peu à travers la terre. Ta fierté ne connaît pas de limites.

Semer des plantes vaut la peine. Pas seulement parce que ses propres légumes sont les meilleurs. 3 avantages essentiels à cultiver soi-même ses plantes:

  • Tu décides quelles variétés vont pousser dans ton jardin.
  • Les jeunes plants que tu cultives toi-même sont garantis bio.
  • Le prix des graines est plus avantageux que celui des jeunes plants pré-cultivés.

Semer maintenant et déguster plus tard!
Cultiver préalablement

Acheter des graines – nos conseils

La qualité de tes graines détermine si tes semis germent, poussent et se développent – ou si elles s'atrophient dans le sol où tu les as enfouies plein d'espoir. C'est pour cette raison que HORNBACH veille à te proposer exclusivement des graines de grande qualité, par ex. de FloraSelf.

Si tu veux te lancer dans l'autosuffisance et que tu as donc besoin d'énormément de graines de légumes, tiens compte des éléments suivants lorsque tu achètes tes graines:

  • Jette un coup d'œil à leur délai de conservation.
  • Choisis la variété qu'il te faut: chaque variété a sa propre période de semence.
  • L'inscription F1 signifie que la graine est hybride, c'est-à-dire non-reproductible. Tu ne pourras donc pas garder les graines de tes légumes pour l'année suivante.

Réaliser des semis en godet

Il existe des graines un peu plus exigeantes: ces plantes sont en général sensibles au gel, du moins au début, ou requièrent des températures plus élevées pour germer. La météo à l'extérieur étant imprévisible, mieux vaut pré-cultiver tes semis sur le rebord de ta fenêtre ou dans une serre.

Ce principe de semis porte le nom de pré-culture. Il convient en particulier aux plantes qui aiment la chaleur comme les tomates, les concombres ou les poivrons. Tu peux planter les plants pré-cultivés dans ton jardin à partir d'avril ou après les saints de glace (mi-mai) en fonction de leur variété.

Notre calendrier des semis et des récoltes t'indique à quelle période semer ou planter chaque variété de légumes.

Conseils sur la pré-culture de tes semis

Poivrons, piments, aubergines, artichauts et tomates sont des plants de légumes à croissance lente. Ils ont besoin d'au moins 2 mois de pré-culture avant d'être repiqués. Sème les graines entre début et mi-mars dans des godets de culture. Laisse-les germer à une température ambiante de 20-25 °C.

Lorsque les premières vraies feuilles sont formées, rempote les pousses dans des pots plus grands. Si tu as une serre chauffée, tu peux logiquement semer dès janvier ou février.

Les premières feuilles sont des cotylédons

En général, les plants une fois germés forment deux cotylédons. La plante est encore fragile. Ne la rempote que lorsque les premières vraies feuilles sont formées.

Les courgettes, concombres et melons sont des plants de légumes à croissance rapide. Tu peux amplement les semer dans le courant du mois d'avril. Place respectivement 1 à 2 graines à 3 cm de profondeur dans des pots pas trop petits et laisse-les germer à env. 20 °C. Si les deux graines prennent, enlève la pousse la plus faible. En tant qu'heureux propriétaire d'une serre chauffée, tu peux semer plus tôt puis les mettre plus rapidement en terre.

Variétés de légumes robustes: tu n'as pas envie d'attendre le début de l'été pour récolter tes salades, choux-fleurs, choux blancs ou rouges ou blettes? Procède à une pré-culture en intérieur de février à mars dans des godets de culture ou dans des petits pots. Les semis ont besoin pour germer d'une température un peu plus basse, soit entre 10 et 20 °C selon la variété.

Réaliser des semis en godet

Si tu veux planter de nombreuses fines herbes, nous te conseillons également de les pré-cultiver au chaud, afin de pouvoir les récolter tôt. La plupart des fines herbes ont besoin d'une température de plus de 20 °C pour germer. Sème 2 graines par alvéole, sauf pour le basilic et la ciboulette pour lesquels il te faut verser, dans des pots un peu plus grands, jusqu'à 10 graines dans du terreau pour semis ou fines herbes.

Les fleurs d'été comme les lobélies, mufliers, tagètes, panaches, pétunias et les zinnias peuvent être pré-cultivées dès le mois de février ou mars en intérieur ou en serre chauffée. Tu peux bien sûr aussi les semer en mai directement dans ton jardin mais, dans ce cas, elles ne fleuriront qu'à la fin de l'été et jusqu'à la première gelée.

Semer des plantes, étape par étape

Tu es prêt pour ta première pré-culture sur le rebord de fenêtre? Tu auras besoin du matériel suivant pour, entre autres, semer les plantes:

Voici un exemple de ce que tu peux utiliser pour tes semis
Découvre-le ici
Mini-serre FloraSelf 55x17x11 cm 30 pièces
Persil nain frisé mousse 2 Grandeur semences de fines herbes FloraSelf®
Mélisse citronnelle, semences de fines herbes FloraSelf®
Tablettes de culture FloraSelf 50 pièces
Étiquette pour marquage blanc, FloraSelf
Kit de repiquage FloraSelf plastique 2 outils
Arrosoir en zinc 2,25 L vieux zinc
Tu as acheté le matériel. Tu peux maintenant semer tes plantes. Nous te montrons étape par étape comment procéder.
  • 1. Remplir un bac de terre et l'étiqueter

    1. Remplir un bac de terre et l'étiqueter

    Avant de procéder au semis, assure-toi que la terre est à température ambiante et présente une structure souple, aérée et humide. Si ta terre est trop sèche, humidifie-la légèrement à l'aide d'un pulvérisateur à pression (attention: elle ne doit pas être trempée!)

    Remplis ton bac ou ton pot aux 2/3 puis compacte légèrement la terre. Inscris de préférence tout de suite la date, la sorte, la variété de ce que tu sèmes sur ta plaque de culture ou tes pots.

  • 2. Semer

    2. Semer

    Répartis ensuite uniformément les graines, en les espaçant les unes par rapport aux autres. On sème généralement 1 à 3 graines par alvéole de plaque/pot. Les graines ayant besoin de lumière pour germer peuvent être déposées à la surface. Recouvre les autres de 0,5 à 3 cm de terreau pour semis, selon la culture, puis compacte légèrement la terre.

    Pour les graines plus grandes, comme celles des concombres ou des courges, tu peux faire un trou avec un piquet de repiquage, y mettre ta graine puis refermer le trou avec le piquet.
    Tu peux suivre la règle suivante: couvrir la graine d'une quantité de terre équivalant à 3 fois son épaisseur.

  • 3. Arroser son semis et le maintenir humide

    3. Arroser son semis et le maintenir humide

    Arrose maintenant minutieusement ton pot ou ta plaque de culture à l'aide d'un petit arrosoir ou d'un pulvérisateur. Maintiens ensuite la terre humide en permanence. Tu y arriveras plus facilement dans une serre en intérieur ou en couvrant ta plaque de film plastique. Ainsi, il sera impossible aux sciarides de s'en approcher.

    Aère au moins 1 fois par jour pour éviter que de la pourriture ou des champignons ne se forment! Fais en sorte de maintenir, autant que possible, la température de germination optimale.

  • 4. Entretenir ses plants après leur germination

    4. Entretenir ses plants après leur germination

    Lorsque la majorité des plants a germé, retire le film plastique ou la protection. Tu peux maintenant placer tes bacs et tes pots dans un endroit plus frais (autour de 15 °C) pour que les plants restent compacts. Veille à ce que les jeunes pousses reçoivent suffisamment de lumière.

    Les graines germées doivent être repiquées dans de plus grandes plaques ou de plus grands pots au plus tard lorsque de vraies feuilles apparaissent (après les cotylédons).

  • 5. Repiquer les jeunes plants

    5. Repiquer les jeunes plants

    C'est un travail épineux, car les jeunes pousses, encore fines, se cassent facilement. Prends ton temps et procède ainsi:

    1. Déterre délicatement la plante avec un piquet de repiquage ou un couteau à beurre. Ne tire jamais dessus!
    2. Pose la jeune pousse sur un support.
    3. Creuse un petit trou avec le piquet.
    4. Place le plant dans le trou (les racines doivent être intégralement recouvertes de terre).
    5. Referme le trou avec le piquet puis compacte doucement la terre tout autour.

de

Cultiver des plantes sur le rebord de fenêtre

Si tu places tes plants sur un rebord de fenêtre, pense bien à éteindre le radiateur situé en-dessous! Il est de plus recommandé de placer à proximité un éclairage artificiel à lumière blanche neutre (tube fluorescent ou ampoule LED). En effet, si elles reçoivent trop peu de lumière et que la température est trop élevée, les plantes auront tendance à s'allonger et se plier.

Repiquer les jeunes plants

Dès que tes jeunes plants sont suffisamment robustes, tu dois les mettre en terre – on dit également repiquer ou éclaircir. Pour les débutants, le repiquage est un travail épineux, car les jeunes pousses, encore fines, se cassent facilement. Prends ton temps et procède ainsi:

  • Déterre délicatement la plante avec un piquet de repiquage ou un couteau à beurre du réseau serré dans la plaque de semis. N'utilise en aucun cas la force pour tirer!
  • Pose brièvement le jeune plant.
  • Creuse un petit trou à l'aide d'un piquet de repiquage dans un petit pot rempli de terreau pour semis.
  • Place le plant dans le trou (les racines doivent être intégralement recouvertes de terre).
  • Referme le trou avec le piquet, puis compacte doucement la terre tout autour.

5. Repiquer les jeunes plants

Le test de germination

Si tu utilises d'anciennes graines en pré-culture, procède d'abord à un test de germination: dépose dans une assiette ou un bol une feuille d'essuie-tout et verse quelques graines par dessus. Étire du film transparent par dessus, maintiens l'essuie-tout humide et attends que les graines germent. Si la moitié des graines voire plus germent, tu peux encore utiliser les graines.

Semis direct dans le parterre

Méthode évidemment pratique car le semis direct permet de ne pas passer par la case pré-culture qui demande du temps.

Voici des exemples de plantes adaptées au semis direct:

Légumes Épinards
Blettes
Radis
Radis noir
Carottes
Haricots
Petits pois
Oignons
Mâche
Fenouil
Betterave
Fleurs Souci,
Pavot de Californie
Tournesol
Aster de Chine
Fines herbes Aneth
Ail des ours
Cresson
Cerfeuil
Basilic
Sarriette

La préparation du semis direct est décisive:

  • Avant le semis, enlève tout ce qui pousse sur la plate-bande. Arrache notamment l'intégralité des racines des mauvaises herbes qui en ont.
  • L'épandage d'engrais organique, d'activateur de sol ou de compost mûr env. 2-4 semaines avant le semis n'est pas une mauvaise chose. Pour cela, mélange bien ta terre avec ces nouveaux matériaux.
  • Avant le semis, le sol doit être retourné et aussi exempt de cailloux que possible.

Le semis direct ne nécessite que peu de matériel et d'outils. Voici un aperçu:

Matériel Outils
Semence de haute qualité Serfouette
Écriteaux pour chaque rangée de plants et chaque parterre Râteau
Facultatif: feutre géotextile non-tissé Facultatif: couche à semis ou jardinière surélevée avec rehausse
Il existe 2 possibilités de semis direct: le semis en rangée ou à la volée.

Semis en rangées

Cette méthode de semis est adaptée à la majorité des légumes. Avantage: Les plants ont un écart optimal les uns par rapport aux autres et tu repères plus facilement les mauvaises herbes.

Voici comment faire:

  • Mesure l'écart idéal entre tes rangées à l'aide d'un mètre pliant ou ruban. Inscris ensuite sur des panneaux le contenu de tes différentes rangées.
  • Trace une rainure de 1 à 3 cm de profondeur selon le type de plante, par ex. à l'aide du manche d'un outil de jardinage ou d'une petite serfouette. Tu peux aussi utiliser un bâton et l'enfoncer légèrement dans le sol si celui-ci est suffisamment souple.
  • Sème les graines dans le sillon à l'intervalle prédéterminé puis rebouche-le avec de la terre. L'écart, la profondeur optimale de la rainure et l'écart nécessaire entre les rangées sont indiqués sur l'emballage des graines.

Semis en rangées

Utiliser des rubans de graines

Il n'est pas facile de maintenir le bon écart entre de fines graines. Simplifie-toi la vie avec des rubans de graines! Les graines y sont fixées à intervalle régulier.

Rubans de graines

Semis à la volée

Les soucis, les asters et les mélanges de fleurs sont semés à la volée. Tu peux également utiliser cette méthode pour la mâche et les épinards. Avantage: Moins contraignant et ton parterre a l'air plus naturel, ce qui convient notamment aux mélanges de type «champ de fleurs». Inconvénient: Il est plus difficile de repérer les mauvaises herbes et de maintenir l'écart idéal entre les plantes.

Voici comment faire:

  • Cette méthode consiste à épandre généreusement les graines au-dessus du parterre.
  • Veille à ce que les graines ne soient pas trop près les unes des autres pour que les plantes ne se gênent pas ensuite mutuellement durant leur croissance. En règle générale, les graines doivent être situées à une distance de deux largeurs de doigt les unes des autres. Tu peux ajouter un peu de sable ou de vermiculite à tes graines pour faciliter le semis.
  • Passe un coup de râteau pour que les graines pénètrent dans le sol, tu éviteras ainsi qu'elles ne s'envolent ou se dessèchent.
  • Arrose également avec précaution pour éviter que les graines ne soient emportées avec l'eau.

Semis à la volée

Renforcer et protéger les jeunes pousses

Tu peux habituer progressivement les jeunes plants de pré-culture à l'air libre. Lorsqu'il fait bon (à partir de 10 °C), place-les dehors pour quelques heures. Au début, les petites plantes ne supportent que brièvement l'ensoleillement direct.

Tu peux replanter dans ton potager les salades, blettes et choux pré-cultivés dès le mois d'avril, lorsqu'on ne craint plus de gel sérieux. Protège-les tout de même à l'aide d'un feutre géotextile non-tissé. Celui-ci tiendra les nuisibles tels que les psylliodes à distance et accélérera la croissance des plantes. Cela vaut aussi pour les châssis de culture ou les jardinières surélevées couvertes.

Tu peux planter dans ton parterre les variétés gélives, telles que les légumes-fruits, à partir de mi-mai, soit après les saints de glace.

Protéger les jeunes plants des limaces

Les plantules et les jeunes plants agissent comme un aimant sur les limaces: celles-ci sont capables de réduire ton travail à néant en moins de deux. Tu peux répandre de l'anti-limaces, mais pense à en parsemer à nouveau après chaque grosse averse.

Les barrières contre les escargots et limaces sont plus efficaces: si elles sont installées lors de la préparation du parterre (attention à ce que les limaces/escargots n'aient pas déjà pondu d'œufs!), elles éloignent durablement les intrus malveillants. La cloche de protection constitue une autre alternative pour maintenir les rampants à distance des jeunes pousses.

Semer des graines germées

Les graines germées sont une alternative saine, en particulier en hiver lorsqu'il ne reste plus rien à récolter dans ta plate-bande de légumes. Les graines germées sont de jeunes plants qui peuvent être cueillis juste après la formation des premières feuilles.

Outre les vitamines, elles sont également riches en composés végétaux secondaires qui ont une influence bénéfique sur notre santé. La sélection de saveurs (épicé, doux, goût de noix) les rend très diverses et polyvalentes.

Les graines germées les plus connues sont les «pousses de soja», qui sont en réalité des germes de haricot mungo, ou le cresson à croissance rapide.

Outre des semences bio, il te faut des bacs de semis adaptés pour que des pousses de qualité puissent se développer à partir des graines. Le bac de germination est particulièrement adapté aux grosses graines comme les haricots mungo et les radis; les petites graines comme le cresson et la roquette doivent plutôt être cultivées dans des coquilles de germination.

Cultiver des graines germées, c'est très simple:

  • Commence par ramollir les graines brièvement dans de l'eau ou rince-les.
  • Laisse égoutter puis sème dans les coquilles.
  • Pour que tes cultures réussissent, il est important de conserver la bonne température (entre 18 et 21 °C), un emplacement clair sans ensoleillement direct et un arrosage régulier (2 fois/jour), uniquement avec de l'eau du robinet tiède.
  • Pour que les graines ne soient pas emportées avec l'eau lors de l'arrosage, utilise un petit arrosoir, un pulvérisateur manuel ou un flacon pulvérisateur.
  • Tu peux récolter au bout d'une semaine environ. Bon appétit!

Cultiver soi-même des pousses vertes

Les pousses vertes ou «microgreens» sont la nouvelle mode. On laisse pousser ces plants quelques jours de plus puis on les cueille avec leurs feuilles. Rien de plus facile avec le kit de culture de pousses vertes et les pads correspondants.

Glossaire de la culture des plantes

Lieu de semis

Pour réussir ta pré-culture en intérieur, choisis un lieu clair et chaud, sans ensoleillement direct. Les plaques de culture et les pots ne doivent pas être placés juste au-dessus d'un radiateur.

Période de semis

La plupart des plantes sont semées au printemps, mais la période de semis varie pour certaines: fin d'hiver (arbrisseaux), début d'été (plantes bisannuelles, endives, choux chinois) ou fin d'été (mâche, ail des ours). La période de semis idéale est indiquée sur l'emballage de semences.

Graines germant dans l'obscurité

Les graines germant exclusivement dans l'obscurité ne doivent en aucun cas entrer en contact avec la lumière. Parmi elles, on trouve notamment les graines de concombres, de pieds-d'alouette, de myosotis ou de roses trémières. Leurs graines doivent être placées à quelques centimètres de profondeur dans la terre.
La majorité des graines de plantes sont neutres du point de vue de leur germination; la lumière influence à peine cette dernière. Pour des raisons pratiques (éviter qu'elles ne s'assèchent ou ne soient mangées par des oiseaux), nous te recommandons de les recouvrir légèrement.

Cotylédons

Les cotylédons sont les premières feuilles qui sortent de la graine gonflée après que celle-ci ait germé. Elles ne ressemblent pas aux premières «vraies» feuilles qui poussent ultérieurement. À l'inverse de celles-ci, elles ne se forment pas par photosynthèse mais se nourrissent de nutriments présents dans la graine.

Température de germination

La température de germination est la température à laquelle les plantes germent le plus rapidement et de la façon la plus fiable.
En règle générale, une différence de quelques degrés n'est pas problématique, c'est pourquoi ce sont souvent des fourchettes de températures qui sont indiquées sur les emballages de semences.

Graines germant à la lumière

Les graines germant exclusivement à la lumière ont besoin d'une source suffisante de lumière pour germer. De nombreuses herbes aromatiques sont concernées, telles que le basilic et le thym, dont les graines sont particulièrement fines. Veille à ne pas les recouvrir de terre.
La majorité des graines de plantes sont neutres du point de vue de leur germination; la lumière influence à peine cette dernière.

Repiquage

Le repiquage, c'est la séparation et le replantage des jeunes pousses lorsque celles-ci grandissent trop serrées et qu'elles deviendraient trop hautes et fines avec le temps. Tu trouveras des instructions précises plus bas sur cette page.

Les jeunes pousses se plient facilement: sois patient, délicat, précis et précautionneux avec elles. C'est en jardinant qu'on devient jardinier!

Semence

Par semences, on entend les graines de plantes commercialisées, et généralement emballées dans des sachets, qui répondent à certains standards de qualité. Chez HORNBACH, tu trouves exclusivement des semences de haute qualité vendues par des fabricants expérimentés tels que Bruno Nebelung.

Variétés résistantes et tolérantes

Il s'agit de variétés de légumes spéciales, de haute qualité, résistant davantage aux nuisibles et surtout aux maladies ordinaires dans le cadre de l'aménagement de jardin. On peut donner l'exemple des variétés de tomates résistantes ou très tolérantes au mildiou et à la pourriture brune, qui sont ainsi à peine touchées par cette maladie.

Choisir ces variétés plus chères est rentable: tu économises du travail, des frais et des nerfs, que te coûteraient des plants malades.

Isoler/espacer

On entend ici le déplacement précautionneux de plants dans une rangée de parterre extérieur, afin que les plantes grandissent à un intervalle régulier et qu'aucun «trou» n'apparaisse.
Pour les semences meilleur marché, tu peux les semer plus étroitement dès le début et arracher tout simplement les plants trop serrés. Tu t'économises ainsi du travail.

Vernalisation

Par vernalisation, on se réfère au phénomène suivant: certaines plantes à fleurs ont d'abord besoin d'une longue période de froid pour fleurir. C'est pourquoi les arbrisseaux concernés ne fleurissent pas durant l'année du semis mais l'année suivante seulement.

Les sujets qui peuvent également t'intéresser