Instruction

Construire une terrasse en WPC

Tu adores le WPC? Nous te montrons comment construire toi-même une terrasse en WPC. Étape par étape avec l‘atelier brico d‘HORNBACH.

Ce dont tu auras besoin

Planification et préparation

Marquer la surface de la terrasse

01

Marque la surface de la terrasse en utilisant un cordeau de maçon tendu ou un spray de marquage. Ajoute 20 cm pour la largeur et 20 cm pour la longueur. Une équerre aide à la réalisation d‘angles droits.

 Marquer la surface de la terrasse

Excaver la surface de la terrasse

02

Creuse la surface de manière à ce que toute la construction, bord supérieur des dalles compris, atteigne la hauteur souhaitée sous la porte de terrasse. Il faut respecter une pente de 2 % à partir du bâtiment. Compacte la surface avec une plaque vibrante.

 Excaver la surface de la terrasse

Aligner le bord supérieur de la terrasse et marquer l'inclinaison

03

Tends un cordon à la hauteur du rebord supérieur de la terrasse et ajuste à l‘horizontale. Avec du ruban adhésif, marque la bordure 2 cm sous le cordon, après un mètre de largeur de terrasse. Répète cette étape tous les mètres et en ajoutant à chaque mètre 2 cm, sur toute la largeur de la terrasse jusqu‘à son extrémité. Fixe à présent le cordeau au niveau des repères. Tu obtiendras ainsi une pente régulière de 2 %.

 Aligner le bord supérieur de la terrasse et marquer l'inclinaison

Poser les pierres de bordure pour délimiter la terrasse

04

Selon la construction de la terrasse et la hauteur du rebord, les pierres de bordure sont posées sur la surface de sol ou sur la couche de protection antigel. À l‘aide d‘un cordeau de maçon, détermine avec précision la dimension exacte des bords intérieurs des pierres de bordure avec la pente. Mélange le béton de construction pour ouvrages paysagés humide et applique-le sur la surface du sol en bandes d‘env. 4 à 5 cm d‘épaisseur pour la première pierre de bordure. Place la pierre, tape avec le marteau en caoutchouc et nivelle à l‘aide du niveau à bulle. À l‘aide de la truelle, forme une cale en béton d‘environ 10 cm de haut et place d‘autres pierres de bordure le long du cordon tendu. Les pierres de bordure peuvent être découpées à l‘aide d‘une meuleuse d‘angle.

 Poser les pierres de bordure pour délimiter la terrasse

Compacter le support de la terrasse

05

En fonction du revêtement de la terrasse, il est ensuite possible de recouvrir et compacter l‘espace intérieur avec des matériaux de protection antigel. Garde de l‘espace pour la couche de gravier de pavage de 4 cm d‘épaisseur qui viendra recouvrir la protection antigel. Cette couche doit être plane et inclinée si les dalles pour terrasse sont posées directement dessus. Une pose avec plots de fixation réglables permet également de niveler la terrasse en réglant la hauteur des plots.

 Compacter le support de la terrasse

Poser des règles de ragréage pour la surface de gravillon

06

Pour réaliser une surface de gravier plane, on utilise des règles de ragréage disposées à la hauteur nécessaire. La meilleure manière d‘y parvenir est de faire un monticule de gravillons et d‘y enfoncer le rail en T, puis de répéter l‘opération pour chaque rail. Nivelle à présent les règles de ragréage le long de la pente prévue à l‘aide du cordeau.

 Poser des règles de ragréage pour la surface de gravillon

Remplir avec des gravillons et égaliser

07

Remplis les interstices situés entre les règles de ragréage à l‘aide de gravier de pavage puis nivelle la surface avec une règle lisseuse ou un niveau. Remplis ensuite une autre section avec des gravillons et égalise-la de la même manière. Les cordeaux peuvent ensuite être retirés.

 Remplir avec des gravillons et égaliser

Réaliser un soubassement pour lames en bois composite

Planifier un soubassement en bois composite

01

Prévois d‘abord la pose du soubassement en WPC et des dalles en béton. Les planches WPC doivent-elle être posées de façon perpendiculaire à la maison? Si c‘est le cas, le soubassement doit être posé de façon parallèle à la maison. Les planches WPC seront-elles posées dans le sens de la longueur? À ces endroits, il faudra deux soubassements. L‘espacement du soubassement en WPC dépend du matériau et de l‘épaisseur du matériau.

 Planifier un soubassement en bois composite
02

(1) Planche WPC
(2) Clip de montage
(3) Soubassement
(4) Support de structure
(5) Dalle en béton
(6) Gravier de pavage
(7) Matériau de protection antigel
(8) Pierre de bordure
(9) Cale en béton

 Planche WPC

Poser une protection anti-mauvaises herbes

Dans ce cas-là, la surface de terrasse sera entourée de bordures. Pose un intissé universel sur la surface destinée au gravillon afin d'empêcher la pousse de mauvaises herbes. Pour poser des planches en WPC, on commence par poser les dalles en béton qui serviront de bases pour les plots de fixation réglables. Respecte une pente de 2 %!

Monter un soubassement en bois composite

03

Pour le soubassement, utilise des dalles en béton. Le mieux est d‘utiliser un lève-plaques. L‘espacement des dalles en béton dépend du format du soubassement WPC (voir schéma de pose).

 Monter un soubassement en bois composite

Insérer des supports de structure

04

Pour obtenir le même espacement entre les dalles, utilise un gabarit (planchettes en bois). Tout comme le bois, le WPC doit être protégé de l‘humidité. Pour cela, place un support de structure entre la dalle en béton et le soubassement lors du montage de ce dernier. Conserve un écart de dilatation de 2 cm aux zones de jonction du soubassement et place à cet endroit un soubassement court en parallèle.

 Insérer des supports de structure

Visser le soubassement de la terrasse

05

Vissez le soubassement sur les dalles en béton avec des vis en acier inoxydable et des chevilles.

 Visser le soubassement de la terrasse

Monter des barres profilées pour lames en bois composite

06

Puisque la première planche en WPC ne peut pas être fixée avec un clip de montage, fixe-la avec un profilé de finition latérale.

 Monter des barres profilées pour lames en bois composite
07

Découpe ce profilé à la longueur souhaitée à l‘aide d‘une scie à métaux, puis visse-le sur le soubassement. Pour compenser la dilatation des matériaux, des cordons d‘étanchéité sont placés dans les profilés. Insère à présent la première planche dans le profilé de finition latéral.

(1) Profilé de finition latéral
(2) Cordon d‘étanchéité

 L'aide d'une scie à métaux
08

Le profilé de finition murale recouvre le joint de dilatation situé contre la façade adjacente.

(1) Profilé de finition murale
(2) Profilé de fixation

 Profilé de finition murale
09

Si le sens de pose du soubassement ne permet pas le montage du profilé de fixation, le joint peut également être recouvert d‘un angle de finition mural. Pose un cordon d‘étanchéité également à cet endroit.

 Pose du soubassement
10

Tu peux réaliser les couvercles de profilé latéraux avec un profilé d‘encadrement. Pose un cordon d‘étanchéité également à cet endroit.

 Couvercles de profilé latéraux

Respecter les joints de dilatation pour lames en bois composite

11

Les spécifications du fabricant précisent une longueur maximale de montage. Un joint de dilatation doit ensuite être installé. Utilise soit deux profilés d‘encadrement soit un profilé de transition. Poses-y également des cordons d‘étanchéité.

 Respecter les joints de dilatation pour lames en bois composite

Poser les lames en bois composite

Contourner les bordures de terrasse avec les barres profilées

12

En fonction du sens de pose des planches, les bordures doivent être installées avec les barres profilées correspondantes. La première planche en WPC ne peut pas être fixée avec un clip de montage sur le côté, on a donc besoin d‘un profilé de finition latérale. Scie ce profilé à la longueur souhaitée à l‘aide d‘une scie à métaux puis visse-le sur le soubassement.

 Contourner les bordures de terrasse avec les barres profilées

Poser le cordon d'étanchéité pour l'orientation des lames

13

Du fait de la dilatation des matériaux, des cordons d‘étanchéité sont placés dans les profilés. Positionne la première planche de sorte à ce qu‘elle se trouve contre le cordon d‘étanchéité. Serre la planche avec un profilé de recouvrement.

 Poser le cordon d'étanchéité pour l'orientation des lames

Fixer les lames en bois composite

14

Sur le côté opposé, fixe la planche avec des clips de montage. Emboîte les clips sur le soubassement et fais-les coulisser sur la planche de sorte à ce qu‘ils s‘insèrent dans la rainure.

 Fixer les lames en bois composite

Respecter les espaces entre les lames

15

Fixe toutes les autres planches à l‘aide des clips de montage. Le bon espacement entre les planches s‘effectue à l‘aide des clips. Tu utilises un profilé d‘encadrement aux extrémités avant des planches? Alors fixe ce profilé avec un cordon d‘étanchéité sur les planches lors de la pose de ces dernières.

 Respecter les espaces entre les lames

Respecter les joints de dilatation pour la surface de pose

16

La surface de montage est si grande qu‘il est nécessaire de poser un joint de dilatation? Alors monte d‘abord le profilé de fixation à cet endroit. Vérifie que ce profilé est bien parallèle aux planches. Visse toujours les profilés avec des vis en acier inoxydable.

 Respecter les joints de dilatation pour la surface de pose

Placer les lames avec cordon d'étanchéité dans le profilé

17

Place ensuite la planche dans le profilé avec un cordon d‘étanchéité. Place ensuite une autre planche sur le côté opposé du profilé avec un cordon d‘étanchéité et clipse le profilé de transition. Aux extrémités, les planches se placent sans clips de montage.

 Placer les lames avec cordon d'étanchéité dans le profilé

Terminer la terrasse en bois composite

18

Tu peux maintenant poser les autres planches jusqu‘à la fin de la pose ou dans le cas de très grandes surfaces jusqu‘au joint de dilatation suivant. Fixe la dernière planche au bord à l‘aide d‘un profilé de finition latérale comme décrit précédemment.

 Terminer la terrasse en bois composite

Bien aérér la structure de terrasse

Conserve un espace suffisant avec les bordures pour que la structure de la terrasse soit bien ventilée. Pour le soubassement décrit ici, des trous d'évacuation d'eau doivent être percés tous les 60 cm. Pour percer et scier le WPC, les outils habituellement utilisés pour le travail du bois sont appropriés.

Les sujets qui peuvent également t'intéresser