0 Liste de favoris 0 Panier
Instruction

Isolation du toit

Temps de lecture 16 min.

Un toit mal isolé peut engendrer d'importantes déperditions d'énergie et faire grimper la facture de chauffage. Les instructions de l'atelier brico te montrent comment isoler correctement ton toit et de quels matériaux et outils tu as besoin pour mener à bien ton projet. Tu y trouveras aussi tout un tas d'astuces pour t'aider à isoler ton toit comme un pro.

01

Avant de commencer, quelques travaux préparatoires s'imposent. Chaque toit est différent – renseigne-toi auprès de ton architecte ou d'un autre spécialiste pour savoir ce dont tu dois tenir compte pour ton toit.

La pièce doit être vidée. En fonction de la hauteur de travail, tu auras besoin d'une échelle ou d'un échafaudage. La sécurité avant tout! Les clous sur les chevrons doivent être retirés afin d'éviter que tu ne te blesses. Tu peux ensuite poncer les surfaces en bois. Un film pare-vapeur sera posé ultérieurement sur certaines poutres en bois, c'est pour cela qu'il faut que le bois soit lisse.

1ère étape de travail
1ère étape de travail

Conseil

Lors des travaux d'isolation, porte des vêtements qui couvrent tout ton corps ainsi qu'un masque anti-poussières et des lunettes de protection. En cas de contact direct avec le matériau isolant, il est également conseillé de porter des gants de travail.

02

Le film pare-vapeur sera également fixé sur les murs adjacents. Tu dois donc appliquer un enduit sur les endroits des murs où sera posé le film pare-vapeur.

2ème étape de travail
2ème étape de travail
03

Si les chevrons ne sont pas suffisamment profonds pour l'isolation prévue, ceux-ci sont doublés avec des bois équarris de la taille adaptée. Cette opération est répétée partout où des plaques de plâtre doivent être vissées. Les écarts entre les vis doivent être de maximum 50 cm.

3ème étape de travail
3ème étape de travail

Poser l'isolation entre chevrons

04

Dans cet exemple, les espaces entre les chevrons sont isolés avec du feutre à emboîter. Ouvre le rouleau posé à plat et fais-le rouler de manière à ce qu'il aille buter contre un mur. De cette façon, l'isolant ne se déroule pas entièrement et ne traîne pas par terre. Commence par poser l'isolation sur un côté du mur. Mesure d'abord l'écart entre les premiers chevrons. Ajoute 1 cm à ce chiffre afin que le matériau soit bien bloqué. Reporte aussi la forme du raccord au niveau de la panne inférieure. Tu peux mesurer l'angle à l'aide d'un mètre pliant et le reporter sur le feutre.

4ème étape de travail
4ème étape de travail
05

Pour découper le matériau isolant, place une planche en travers du feutre à emboîter et découpe-le à l'aide d'un couteau spécial pour matériaux isolants.

5ème étape de travail
5ème étape de travail
06

Reporte l'angle sur le feutre à emboîter et coupe ce qui est en trop avec le même couteau.

6ème étape de travail
6ème étape de travail
07

Insère ce premier panneau de feutre isolant entre les chevrons en commençant par le bas. Répète l'opération jusqu'à ce que l'espace entre les deux premiers chevrons soit entièrement comblé.

7ème étape de travail
7ème étape de travail
08

Isoler de cette manière rangée par rangée. Les chutes qui restent en fin de rouleau peuvent elles aussi être utilisées. Les placer simplement les unes à côté des autres ou les mettre dans des endroits étroits. L'essentiel étant que tous les espaces soient comblés avec de l'isolant. Sans pour autant le comprimer ou le bourrer outre mesure.

8ème étape de travail
8ème étape de travail
09

Si tu tombes en chemin sur un tuyau ou tout autre obstacle, découpe le matériau isolant en conséquence. Tous les trous autour de l'obstacle doivent être bouchés.

9ème étape de travail
9ème étape de travail
10

Tu peux créer au niveau du faîte des chevrons horizontaux supplémentaires avec des bois équarris pour le feutre à emboîter.

10ème étape de travail
10ème étape de travail
11

Remplis ces espaces avec de l'isolant jusqu'à ce que tout soit intégralement isolé.

11ème étape de travail
11ème étape de travail

Poser le film pare-vapeur

12

Déroule le film pare-vapeur dans le sens de la longueur. Découpe un lé de la longueur du mur en y ajoutant 20 cm. En fonction de la hauteur et de la longueur du toit, sers-toi d'une échelle ou d'un échafaudage. Mais ce dont tu as avant tout besoin, c'est d'une personne pour t'aider à fixer le film. Commence en haut au niveau du faîte en laissant le film dépasser de 10 cm de chaque côté. Aide-toi du marquage sur le film pare-vapeur pour bien le positionner. Le film doit pendre encore légèrement entre les chevrons. Agrafe-le sur les chevrons doublés – en respectant un intervalle de 20 cm entre chaque agrafe.

12ème étape de travail
12ème étape de travail
13

Place le lé suivant en le faisant chevaucher de 10 cm sur le premier lé et agrafe-le.

13ème étape de travail
13ème étape de travail
14

Passe le film par-dessus les fenêtres de toit et les lucarnes sans t'interrompre. Tu entailleras ensuite le film au niveau des fenêtres et des lucarnes – ne pas couper les pans de film qui dépassent! Ils seront utilisés ultérieurement pour les raccordements.

14ème étape de travail
14ème étape de travail
15

Utilise du ruban adhésif pour coller hermétiquement les lés de film au niveau des chevauchements. Sers-toi pour ce faire d'un ruban adhésif adapté à ton film pare-vapeur.

15ème étape de travail
15ème étape de travail
16

Appuie sur le ruban adhésif à l'aide d'une roulette écrase-joints.

16ème étape de travail
16ème étape de travail
17

Colle le film sur le mur avec un matériau d'étanchéité adapté au film que tu as choisi. Applique la colle en cartouche sous la forme d'un cordon de 6 à 8 mm d'épaisseur. La colle doit être déposée en profondeur dans les angles de manière à ce que la surface de collage soit a posteriori recouverte d'une autre structure. Puis, presse doucement le film sur le matériau d'étanchéité en effectuant une boucle de détente. Le film ne doit pas être tendu après le collage. N'écrase pas le matériau d'étanchéité en collant, sinon il ne jouera pas son rôle d'étanchéification. Sur les bords des jonctions de film, tu dois mettre deux couches de colle – les deux lés doivent être fixes et étanches.

17ème étape de travail
17ème étape de travail
18

Étanchéifie aussi au niveau du sol. En cas de sol stratifié ou de plancher en bois, la planche la plus proche de la pente du toit est retirée. Applique ensuite le matériau d'étanchéité sur le sol.

18ème étape de travail
18ème étape de travail
19

Colle doucement le film sur le matériau d'étanchéité en effectuant une boucle de détente – ne pas appuyer trop fort ici non plus, sinon la colle ne jouera pas son rôle d'étanchéification à la vapeur.

19ème étape de travail
19ème étape de travail
20

Au niveau des poutres poncées, le film est découpé et collé de manière étanche à l'air.

20ème étape de travail
20ème étape de travail
21

Le film pare-vapeur doit également être hermétiquement raccordé au niveau des passages de tuyau. Le mieux pour cela étant d'utiliser une manchette. Pose dans un premier temps le film-pare-vapeur en utilisant des découpes droites. Veille à ce que le film soit bien lisse afin que la manchette, une fois posée, soit parfaitement étanche à l'air.

21ème étape de travail
21ème étape de travail
22

Pour fabriquer la manchette, utilise un morceau de tuyau haute température ayant un diamètre un peu plus grand que celui du tuyau à étanchéifier. Le moment venu, la manchette sera ainsi plus simple à installer. Scie l'extrémité du tuyau en fonction de l'angle de la pente du toit.

22ème étape de travail
22ème étape de travail
23

Découpe un premier morceau de film pare-vapeur qui soit suffisamment grand pour bien couvrir le passage de tuyau. Place l'extrémité du tuyau découpé au milieu du film, trace le pourtour et découpe-le.

23ème étape de travail
23ème étape de travail
24

Colle du ruban adhésif sur les bords du film de manière à ce que la manchette gagne en stabilité.

24ème étape de travail
24ème étape de travail
25

Découpe à présent un deuxième morceau de film qui fasse tout le tour du tuyau. Fixe le film avec deux bouts de ruban adhésif de manière à créer un tuyau en film pare-vapeur. Fais-le glisser jusqu'à ce qu'il dépasse de l'extrémité du tuyau biseauté. Commence par effectuer une première découpe propre le long du biseau, puis incise le film en lamelles. Cette opération permettra par la suite d'unifier les deux morceaux de film. Applique à présent le matériau d'étanchéité sur les lamelles.

25ème étape de travail
25ème étape de travail
26

Fais passer le premier morceau de film par-dessus le tuyau et colle les deux membranes ensemble. Retire ensuite le tuyau de la manchette.

26ème étape de travail
26ème étape de travail
27

Une fois que tout est bien sec, la manchette est découpée en son centre et posée sur le passage de tuyau. Colle ensuite le tout de façon étanche à l'aide de ruban adhésif.

27ème étape de travail
27ème étape de travail
28

La prochaine étape consiste à poser un soubassement en bois sur le film pare-vapeur. Tu dois par conséquent protéger le film à l'aide de bandes MDF. Tu peux pour cela faire découper un panneau MDF en bandes à la découpe bois, puis fixer ces bandes sur les chevrons à l'aide d'une cloueuse pneumatique.

28ème étape de travail
28ème étape de travail

Construire le soubassement

29

L'isolation sous chevrons se pose exactement comme l'isolation entre chevrons, sauf que le feutre à emboîter est plus fin. Découpe le feutre dans le rouleau aux dimensions souhaitées en ajoutant 5 mm pour un bon calfeutrement.

29ème étape de travail
29ème étape de travail
30

Insère le feutre à emboîter rangée par rangée dans les cavités du soubassement. Là où le toit est très faiblement incliné, il peut arriver que le feutre ne tienne pas bien – et ce, en dépit des 5 mm de serrage. Tu peux dans ce cas fixer l'isolant avec des étriers de montage spécifiques. Ceux-ci évitent au feutre de glisser.

30ème étape de travail
30ème étape de travail
31

Termine l'isolation de la pente du toit.

31ème étape de travail
31ème étape de travail
32

Attaque-toi maintenant à l'isolation de la jambette: le feutre est emboîté ici entre les bois équarris verticaux. Pense aussi à l'installation. Les câbles ne doivent pas être laissés derrière l'isolation. Perce simplement un trou dans l'isolation et tire le câble à travers. Un trou destiné à recevoir un interrupteur sera prévu à ce même endroit dans l'habillage.

32ème étape de travail
32ème étape de travail

Habiller le toit

33

Pour la mesure du soubassement, tu as besoin comme dimension de départ de la hauteur du futur plancher. S'il y a déjà un trait de niveau, tu peux mesurer à partir de celui-ci 1 mètre vers le bas – cela te donnera la hauteur du futur plancher. S'il n'y a pas de trait de niveau, tu dois prévoir la hauteur du futur plancher: à partir de la hauteur planifiée pour le plancher, mesurer vers le haut la hauteur souhaitée pour la jambette et faire un marquage.

33ème étape de travail
33ème étape de travail
34

Tends entre deux grosses vis un cordon au niveau où se trouveront les futurs panneaux d'habillage. Exemple: une isolation sous chevrons de 6 cm d'épaisseur plus des plaques de fibres-gypse d'1 cm d'épaisseur donnent un total de 7 cm pour l'espacement du cordon. Tourne les vis servant à tendre le cordon dans les chevrons et aligne le cordon sur l'espacement voulu.

34ème étape de travail
34ème étape de travail
35

Le long du cordon tendu et à la hauteur prévue de la jambette, tu peux à présent faire un marquage. Note que les bois équarris doivent être montés en étant décalés vers l'arrière à cause du soubassement et des panneaux d'habillage.

35ème étape de travail
35ème étape de travail
36

Avec un cordon tendu, vérifie aussi les hauteurs entre les chevrons. Si la hauteur minimale (ici 7 cm) n'est pas atteinte en raison de l'affaissement des chevrons, tu devras adapter ta construction et prévoir un plus grand espacement. Cela aura aussi un impact sur la position exacte de la jambette.

36ème étape de travail
36ème étape de travail
37

Mesure l'angle de la pente du toit et reporte-le sur les bois équarris.

37ème étape de travail
37ème étape de travail
38

Trace l'angle sur les bois équarris et découpe l'extrémité en biais. Ne pas encore couper l'extrémité droite à la cote définitive car celle-ci peut varier d'un chevron à l'autre.

38ème étape de travail
38ème étape de travail
39

Visse le premier bois équarri perpendiculairement au premier chevron. Place derrière lui parallèlement au mur une longue pièce en bois équarri qui servira de butée et visse-la au sol. Installe à présent le deuxième bois équarri perpendiculairement au dernier chevron. Tends un cordon entre les deux bois verticaux et sers-t'en pour positionner toutes les autres pièces verticales en bois équarri. Coupe à présent ces bois équarris à la bonne longueur et visse-les contre la butée et le chevron respectif.

39ème étape de travail
39ème étape de travail
40

En vue du futur montage des panneaux d'habillage, visse une latte en haut et en bas sur les bois équarris verticaux. L'espace entre ces lattes sera isolé ultérieurement.

40ème étape de travail
40ème étape de travail
41

Avant de pouvoir poser le soubassement sur la pente de toit, la fenêtre de toit doit être revêtue d'un habillage intérieur. Si tu n'as pas d'habillage tout prêt, fabriques-en un toi-même. Découpe pour cela le film pare-vapeur en bas de manière à le laisser dépasser de 5 cm dans la baie de fenêtre. Reporte ensuite à gauche et à droite la cote à laquelle les panneaux d'habillage doivent rencontrer le cadre de fenêtre. Sur le devant, un panneau OSB va être posé à la verticale sous le futur panneau d'habillage. Marque l'endroit où doivent passer les lattes en vue de la fixation du panneau. Scie les morceaux de latte et visse-les à droite et à gauche au niveau des lignes de marquage. Procède de la même manière en haut – en disposant les deux morceaux horizontalement.

41ème étape de travail
41ème étape de travail
42

Scie à présent des panneaux OSB pour l'habillage. Avant d'installer ces panneaux, combler les cavités avec de l'isolant. Visser ensuite les panneaux sur les lattes fixées latéralement. Fixe également des morceaux de bois équarri sur les côtés et isole les espaces intermédiaires. Ici, pas de panneau OSB, seul un panneau d'habillage sera posé ultérieurement.

42ème étape de travail
42ème étape de travail
43

Rabats ensuite le film pare-vapeur et colle l'ensemble hermétiquement en te servant d'un ruban adhésif adapté au film pare-vapeur. Appuie bien sur le ruban adhésif à l'aide d'une roulette écrase-joints. C'est maintenant l'heure de tester l'étanchéité

43ème étape de travail
43ème étape de travail
44

Pose à présent le soubassement de la pente de toit. Tends pour ce faire un cordon en vue du montage du bois équarri inférieur. Celui-ci est placé de manière à ce que le panneau d'habillage de la pente de toit puisse par la suite passer sur le panneau d'habillage de la jambette. Sers-toi du cordon pour aligner avec précision le bois équarri. Si celui-ci n'est pas tout à fait en appui sur un chevron, tu peux le caler à cet endroit en utilisant par ex. des bandes de panneaux MDF.

44ème étape de travail
44ème étape de travail
45

Pour des panneaux d'habillage d'1 mètre de haut, le bois équarri suivant est posé exactement au milieu 1 mètre au-dessus du début du panneau. Tends également un cordon à cette hauteur et aligne le bois équarri sur celui-ci. Place le reste des bois équarris en respectant la même distance. Dans les espaces ainsi créés, visse à présent deux autres bois équarris sur les chevrons – cette fois à une distance de 33,3 cm.

45ème étape de travail
45ème étape de travail

Poser l'étanchéité horizontale

46

Termine de cette manière le soubassement de la pente de toit. Vérifie encore et toujours avec une règle de maçon et un niveau à bulle que tous les bois équarris et les lattes sont parallèles et au même niveau – des corrections sont encore possibles à ce stade.

Si les bois équarris de la fenêtre de toit ne sont pas au niveau du bord de la baie, tu peux les sectionner à l'aide d'un outil multifonctions et déplacer la pièce vers le haut – ou compléter un bois équarri.

L'essentiel étant que le panneau d'habillage puisse être correctement fixé. Prépare maintenant l'installation électrique. Tu peux poser les câbles toi-même mais pour le raccordement des interrupteurs et des prises, tu as besoin d'un électricien.

46ème étape de travail
46ème étape de travail

Poser l'isolation sous chevrons

47

Commence par habiller la pente de toit directement au-dessus de la jambette. Trace une ligne à l'aide du cordeau à poudre au milieu du bois équarri, là où se termine la première rangée de panneaux. Mesure ensuite les dimensions précises du panneau jusqu'à la jambette.

47ème étape de travail
47ème étape de travail
48

Pour découper les panneaux, règle la scie plongeante exactement sur l'épaisseur du panneau. Tu pourras ainsi travailler les panneaux directement sur la pile, sans scier celui du dessous. Utilise toujours un rail de guidage de manière à avoir des découpes droites.

48ème étape de travail
48ème étape de travail
49

Place le premier panneau sur la ligne de marquage – en laissant un espace de 5 mm avec le mur adjacent. Fixe les panneaux par ex. avec une cloueuse pneumatique – mais attention: le panneau tient certes grâce aux agrafes, mais il n'est pas serré contre le soubassement comme lorsqu'il est vissé. C'est pourquoi, il est important de bien appuyer le panneau contre le soubassement au moment de sa fixation. Place les agrafes à une distance de 15 cm les unes des autres.

49ème étape de travail
49ème étape de travail
50

Marque sur le panneau la position des lattes du soubassement afin que les clous soient aussi enfoncés dans le bois.

50ème étape de travail
50ème étape de travail
51

Dans le cas d'un habillage avec des plaques de fibres-gypse, les joints des panneaux sont collés avec de la colle à joint: pour ce faire, appliquer de la colle sur le chant du panneau et mettre le panneau en place. Lors de l'installation des panneaux, évite les joints en croix en décalant les panneaux d'une rangée à l'autre.

51ème étape de travail
51ème étape de travail
52

Tu dois aussi prévoir l'emplacement des prises et des interrupteurs et marquer très précisément où doit être placée ta boîte d'installation. Perce les trous pour les installations à l'aide d'une scie cloche.

52ème étape de travail
52ème étape de travail
53

Fais passer les câbles à travers les ouvertures et fixe le panneau.

53ème étape de travail
53ème étape de travail
54

Lors de l'installation des panneaux au plafond ou en cas de très faible inclinaison du toit, des supports de plafond sont utilisés pour maintenir les panneaux jusqu'à ce que ceux-ci soient fixés. Les panneaux sont vissés au plafond. L'espace entre les vis est, comme pour les agrafes, de 15 cm. Veille à ce que les vis soient légèrement enfoncées pour pouvoir ensuite bien les enduire de mastic.

54ème étape de travail
54ème étape de travail
55

Pour l'habillage de la fenêtre de toit, réalise de préférence un croquis des deux éléments latéraux. Tu peux mesurer les angles des découpes en biais avec une fausse équerre et les reporter sur le panneau. Au niveau du cadre de fenêtre, le panneau se place dans la rainure; sur le devant, il doit être en affleurement avec l'habillage. Réaliser les découpes et visser. À l'avant, l'élément latéral est collé sur le chant. Ensuite, habiller la baie de fenêtre en haut et en bas.

55ème étape de travail
55ème étape de travail
56

Visse une troisième pièce en bois équarri sur la jambette, autrement l'espace du soubassement serait trop grand.

56ème étape de travail
56ème étape de travail
57

Une fois que tous les panneaux sont montés, racler les résidus de colle avec un ciseau à bois. Tu peux lisser les bords des panneaux avec un rabot. Enfoncer les parties saillantes des agrafes avec un chasse-clous. Visse les vis qui dépassent de manière à pouvoir les enduire de mastic.

57ème étape de travail
57ème étape de travail
58

Ensuite, mastiquer tous les joints entre les panneaux, les points de fixation ainsi que les autres irrégularités: prépare le mastic en respectant le rapport de mélange indiqué. Verser dans un premier temps l'eau dans un récipient, puis ajouter la poudre. Après le séchage, tu peux poncer les surfaces selon la qualité de surface que tu souhaites obtenir. Le plus facile est d'utiliser une ponceuse pour construction à sec.

58ème étape de travail
58ème étape de travail
59

Les joints de raccordement avec les murs et ceux entre la jambette et la pente de toit sont enduits d'acrylique. Pour ce faire, les joints doivent être exempts de colle, de poussière et de saleté.

59ème étape de travail
59ème étape de travail

Conseil: tester l'étanchéité

L'étanchéité est contrôlée au moyen d'un test d'infiltrométrie, aussi appelé «Blower Door». Concrètement, cela consiste à installer un gros ventilateur de façon parfaitement étanche à l'air par ex. dans un cadre de fenêtre. Le ventilateur génère une dépression dans la pièce hermétiquement fermée. Des générateurs de fumée te permettent d'identifier rapidement les défauts d'étanchéité. Ces zones doivent ensuite être étanchéifiées.

Les sujets qui peuvent également t'intéresser