Nous rénovons notre boutique en ligne! Le mercredi 01.02.2023, des travaux de rénovation seront effectués de 20h00 à 21h00. Pendant cette période, tous les services seront indisponibles. Les paniers d'achat et les listes de favoris enregistrés dans le compte client seront conservés même après les travaux de rénovation. Nous te remercions de ta compréhension.

0 Liste de favoris 0 Panier
HORNBACH Biel/Bienne Horaires d'ouverture
Längfeldweg 140
2504 Biel/Bienne

bestellservice-biel@hornbach.com
+41 32 476 10 00
lun. - jeu.: 07:00 - 19:00 h
ven.: 07:00 - 20:00 h
sam.: 07:00 - 17:00 h
Vous avez imprimé cette information en date du 01.02.23 à 14:30 heures. Veuillez noter quen raison des prix sur le marché mondial et des réactions à court terme, les prix peuvent changer à tout moment et peuvent donc être différents de ceux figurant sur votre impression. Nous vous remercions pour votre compréhension.
Guide

Entretenir les plantes carnivores

Temps de lecture 17 min.
 Entretenir les plantes carnivores

Les moustiques, les fourmis et les mouches tremblent devant elles: les plantes carnivores. Les plantes carnivores apprécient les sols humides et les emplacements lumineux. Tu découvriras ici, ce à quoi tu dois penser lors de l‘entretien des plantes carnivores.

Plantes carnivores: espèces

Toutes les plantes carnivores ont un point commun: de temps en temps, elles s'offrent un moustique, une fourmi, une araignée ou encore une mouche. C'est pour cette raison qu'on dit qu'elles sont carnivores.

La plupart des plantes carnivores n'en ont pas vraiment besoin: comme les autres plantes d'intérieur, elles pratiquent la photosynthèse. Ce qui est suffisant à leur survie. En plus de protéines, les insectes fournissent aux plantes carnivores d'autres nutriments importants qui leur assurent une croissance forte.

Il existe plusieurs centaines d'espèces de plantes carnivores. De la même manière, elles ont des exigences très différentes en matière de sol, d'exposition et de température. Avant d'acheter, renseigne-toi sur les besoins de ta plante carnivore.

Nous te présentons les quatre plantes carnivores les plus populaires ainsi que leurs exigences d'entretien:

  • 
			Dionée attrape mouche

    Dionée attrape-mouche

    La dionée attrape-mouche – dionaea muscipula – est une plante carnivore très facile à entretenir et elle convient donc très bien aux débutants. Elle a besoin de trois éléments:

    • Humidité du sol uniforme
    • Emplacement ensoleillé
    • Humidité de l‘air élevée

    Conseil: en cas d‘exposition en plein soleil, les feuilles de la dionée attrappe-mouche deviennent rouges, mais elle forme également de nouveaux gros pièges. En été, de fin mai à fin août environ, la dionée attrappe-mouche peut même être placée en extérieur, à un endroit ensoleillé et abrité. Mais habitue progressivement la plante au nouvel emplacement.

    Si la taille des pièges diminue, s‘ils perdent leur rougeur et restent fermés, cela signifie que la dionée attrappe-mouche se prépare à l‘hiver. L‘hivernage correspond à une température comprise entre 5 et max. 12 degrés Celsius. Plus l‘emplacement est froid, moins la plante a besoin de luminosité. Arrose nettement moins qu‘en été.

  • 
			Droséra

    Droséra

    La droséra attrape les insectes grâce à un nectar collant sécrété et déposé à la pointe des feuilles sous forme de gouttes.

    La droséra aime les emplacements ensoleillés, une humidité du sol uniforme et une humidité de l‘air élevée. Une fenêtre exposée au sud convient parfaitement à la droséra.

    Pour l‘arrosage, veille à utiliser de l‘eau peu calcaire, idéalement de l‘eau de pluie par ex. N‘arrose jamais la droséra par le haut, mais verse l‘eau dans une soucoupe. Tu peux sans problème installer une droséra dans un terrarium.

    Certaines espèces de droséra ont besoin d‘un hivernage à une autre température constante et fraîche. Il existe aussi des espèces de droséra résistantes à l‘hiver, que tu peux planter dans un bac de terre de bruyère, en parterre de terre de bruyère ou au bord d‘un plan d‘eau.

  • 
			Népenthès

    Népenthès

    Les népenthès sont très exigeantes et ne sont donc pas idéales pour les débutants qui veulent se lancer dans l‘univers des plantes carnivores.

    Le népenthès aime les températures élevées constantes comprises entre 20 et 30 degrés Celsius, une importante humidité de l‘air et un emplacement ensoleillé. Ces conditions sont bien sûr difficiles à obtenir dans une pièce normale, c‘est pourquoi le népenthès se cultive facilement en terrarium.

    Pour l‘arrosage, utilise de l‘eau déminéralisée ou de l‘eau de pluie. N‘arrose pas les népenthès par le haut mais plutôt dans une soucoupe. Le substrat doit toujours être uniformément humide.

    Contrairement à d‘autres plantes carnivores, les népenthès deviennent relativement grandes.

    .

  • 
			Sarracénie

    Sarracénie

    On appelle communément cette plante carnivore, sarracénies ou sarracènes. Son nom botanique est sarracenia. Les sarracénies font partie des plantes insectivores les plus efficaces.

    Emplacement lumineux, humidité de l‘air élevée, besoin en eau important: la sarracénie doit toujours être placée dans une soucoupe remplie d‘1 à 2 cm d‘eau. Pour l‘arrosage, veille à utiliser de l‘eau non calcaire, idéalement de l‘eau de pluie.

    La sarracénie a besoin d‘hiverner. Certaines espèces s‘arrêtent même complètement de pousser en hiver. Place la plante dans un endroit lumineux et frais – la température doit être comprise entre 2 et 12 degrés Celsius. Important: la terre ne doit alors plus être mouillée mais seulement humide.

L'emplacement pour les plantes carnivores

Le point commun de toutes les plantes carnivores: elles ont besoin d'une humidité de l'air élevée. Certaines espèces comme les népenthès ont besoin d'une humidité de l'air si importante qu'elles peuvent être installées en terrarium ou en serre.

Pour choisir l'emplacement idéal d'une plante carnivore, la lumière est déterminante. Place-les dans un endroit lumineux, certaines espèces comme la sarracénie, la dionée attrape-mouche, la droséra ou encore la plante cobra, peuvent même être placées devant une fenêtre exposée au sud. Mais attention: certaines espèces n'aiment pas l'ensoleillement direct du milieu de journée. Les espèces moins gourmandes en lumière peuvent être placées devant une fenêtre orientée vers le nord, par exemple le népenthès ou la grassette commune.

Les plantes carnivores, qui n'hivernent pas, ont besoin en cas de doute d'un peu plus de lumière en hiver. Utilise pour cela des lampes spéciales pour plantes.

Tu peux également installer des plantes carnivores sur le balcon, la terrasse ou dans le jardin en été. Habitue progressivement les plantes au nouvel emplacement. Il existe également des plantes carnivores locales résistantes au gel, qui peuvent rester à l'extérieur toute l'année.

Cependant, les spécimens exotiques doivent être rentrés à temps dans la maison en automne ou être conservés sur le rebord de la fenêtre toute l'année. Important: certaines variétés telles que les dionées attrape-mouche ont besoin d'hiverner.

Entretenir les plantes carnivores

Terre, lumière, humidité: l'entretien des plantes carnivores dépend de l'espèce et de la variété.

Mais il existe évidemment quelques conseils d'entretien généraux pour les plantes carnivores. En principe, les plantes carnivores n'apprécient, par exemple, pas l'eau du robinet calcaire. En outre, les plantes insectivores n'ont pas besoin d'engrais. Les plantes carnivores ont surtout besoin de soin en matière d'humidité.

Tu n'entretiens pas une plante. Tu cultives un objet de fierté.

Nous avons les conseils d'entretien adaptés aux plantes carnivores qu'il te faut.

Arroser les plantes carnivores

Contrairement à d'autres plantes d'intérieur, les plantes carnivores adorent la terre humide. Mais certaines règles doivent être respectées lors de l'arrosage de plantes carnivores.

  • Utilise de l'eau non calcaire et pauvre en nutriments. L'eau de pluie convient parfaitement. Mais tu peux également arroser avec de l'eau distillée. Évite l'eau du robinet qui pourrait abîmer tes plantes.
  • La plupart des plantes carnivores n'aiment pas être arrosées par le haut. Préfère la subirrigation: place ta plante carnivore dans une soucoupe, que tu remplis d'1–2 cm d'eau. Laisse toujours la soucoupe se vider complètement avant de la remplir d'eau fraîche.
Autre point important pour entretenir une plante carnivore: l'humidité de l'air. Certaines variétés comme la dionée attrape-mouche résistent très bien avec une humidité de l'air d'env. 40 %. La vaporisation n'étant pas adaptée à toutes les plantes carnivores, il peut être utile de placer une coupe de billes d'argile sous le pot, en particulier en présence d'air sec dû au chauffage. Certaines espèces de népenthès ont cependant besoin d'une humidité de l'air de 80–100 %. Dans ce cas, seul un terrarium fait l'affaire. Garde toujours un œil sur l'humidité de l'air grâce à un hygromètre.

Fertiliser les plantes carnivores

Sur la question de l'engrais, tu peux te détendre: les plantes carnivores n'ont pas besoin de nutriments supplémentaires avec des apports réguliers d'engrais. Au contraire, l'engrais peut même endommager la plante carnivore.

Si tu veux choyer ta plante carnivore, rempote-la plutôt une fois par an dans un terreau spécial.

Rempoter des plantes carnivores

Tu souhaites rempoter ta plante carnivore? Tu devras alors choisir un terreau spécial pour plantes carnivores. En général, elles ne tolèrent pas bien les terreaux pour plantes normaux.

Car le pH des terreaux spéciaux pauvres en nutriments est acide et donc parfait pour les besoins des plantes carnivores. La part de tourbe permet au terreau de stocker l'humidité. En outre, ce terreau ne comprend pas d'engrais.

Ne pas nourrir les plantes carnivores

Tu ne dois pas nourrir ta plante carnivore de moustiques, araignées et autres insectes que tu as attrapés. Elle se contente de très peu. Tu peux bien sûr lui proposer de la nourriture pour observer la manière dont elle capture sa proie mais cela doit rester exceptionnel. Une dionée attrape-mouche peut, par ex., ouvrir et refermer seulement cinq fois son piège avant de mourir.

Les nuisibles des plantes carnivores

En principe, ce sont les plantes carnivores, les prédateurs. Mais les plantes affaiblies en particulier sont sensibles aux attaques de nuisibles.

Les plantes carnivores peuvent, par. ex. être infestées de pucerons, de sciarides, de thrips et de cochenilles.

Comme pour n'importe quelle autre plante d'intérieur: la prévention est la meilleure façon de lutter contre les nuisibles. Avec le bon emplacement et le bon entretien, tes plantes resteront en bonne santé.

Si, malgré tout, les pucerons, sciarides et autres petites bêtes infestent ta plante, notre guide est là pour t'aider à combattre les nuisibles:

Insectivores: hivernage

Pour savoir si ta plante carnivore a besoin d'hiverner, tu dois t'en remettre à son espèce.
  • Les plantes carnivores originaires des zones tempérées – on compte parmi elles notamment la dionée attrape-mouche – hivernent. Ce qui veut dire qu'il leur faut un emplacement lumineux à environ 12 degrés Celsius max. et sans courant d'air. Pense à moins arroser pendant l'hivernage.
  • Les plantes carnivores des zones tropicales telles que les népenthès ont besoin d'une température constante toute l'année et n'hivernent donc pas. Cependant, ces plantes d'intérieur peuvent souffrir d'un manque de lumière en raison des journées plus courtes. Une lampe pour plante fournit alors la luminosité suffisante l'après-midi.
  • Les plantes insectivores indigènes rustiques peuvent rester dans le parterre de terre de bruyère. L'hiver, elles se rétractent au niveau des racines et repoussent au printemps suivant. Si tes plantes carnivores sont en pot, fais-leur passer l'hiver à l'abri.
Les caves avec de grandes fenêtres, les cages d'escaliers ou les greniers lumineux sont, entre autres, des endroits d'hivernage idéaux.

Tu reconnais par exemple l'hivernage chez la dionée attrape-mouche à ses nouvelles petites feuilles fermées et à leur couleur rouge typique qui disparaît.

Plantes carnivores en terrarium

Tu peux cultiver de nombreuses espèces de plantes carnivores également en terrarium. Le terrarium permet de maintenir beaucoup plus facilement l'humidité de l'air nécessaire, c'est clairement un gros avantage. Mais l'espace disponible y est limité et il est bien plus difficile d'y assurer un hivernage.

Lors de l'achat d'une plante carnivore que tu veux installer dans un terrarium, pense donc aux points suivants:

  • Les plantes doivent avoir une croissance lente et ne pas atteindre une taille trop importante.
  • Les plantes carnivores doivent être capables de supporter une humidité de l'air élevée.
  • Les plantes carnivores ne doivent pas avoir besoin d'hiverner.

Les espèces sud-américaines comme la droséra et l'héliamphora s'adaptent tout à fait à un terrarium. Les népenthès aussi se plaisent à merveille dans un terrarium. Selon l'espace dont tu disposes, tu devrais toutefois opter pour des espèces à faible croissance ou de petite taille.

Conseil: ton terrarium doit être lumineux mais évite le plein soleil de midi. Autrement, la température peut tellement grimper que les plantes s'abîmeront. Aère régulièrement en été ou choisis un terrarium ouvert.

Pour aménager ton terrarium avec des plantes carnivores, commence par une couche de drainage de billes d'argile ou de granulés d'argile par exemple. Dépose ensuite le terreau spécial pour plantes carnivores – au moins 5 cm de hauteur.

Réfléchis de préférence au préalable à quoi doit ressembler ton terrarium. Les compositions à plusieurs niveaux sont toujours superbes. Mais pense toujours aux besoins des locataires: les plantes carnivores qui aiment l'humidité doivent être placées plus haut, alors que les autres espèces seront plus à l'aise en bas dans les zones plus humides.

Utilise également des pierres, des racines, des granulés de lave ou des écorces de pin afin d'obtenir une certaine structure dans le terrarium.

Parterre de terre de bruyère pour les plantes carnivores résistantes à l'hiver

Tu peux évidemment aussi planter des plantes carnivores résistantes à l'hiver dans ton jardin. Cependant, les plantes auront besoin d'un parterre de terre de bruyère spécial.

Aménage ton parterre de terre de bruyère de la façon suivante:

  • Choisis un emplacement ensoleillé. Creuse un trou pour ton parterre de terre de bruyère. Il doit faire environ 60 cm de profondeur. Tu peux déterminer toi-même la taille.
  • Recouvre ensuite le trou d'une bâche pour bassin. La bâche peut présenter des plis, personne ne les verra ensuite. Mais fais en sorte que la bâche dépasse sur les rebords du trou. Ton parterre de terre de bruyère a besoin d'une bâche pour bassin pour empêcher l'eau de s'infiltrer.
  • Pour que ton parterre de terre de bruyère soit toujours suffisamment alimenté en eau, tu dois construire ensuite un réservoir d'eau. Pour cela, tu dois choisir un ou plusieurs bacs à mortier, selon la taille de ton parterre de terre de bruyère: Tu peux bien sûr aussi utiliser de gros pots de fleurs.
  • Perce quelques trous dans les parois et dans le fond du bac. Place alors le bac à mortier dans le trou de plantation, l'ouverture vers le haut. Le bac à mortier crée une cavité dans laquelle l'eau peut être collectée. Ainsi, la tourbe peut absorber l'humidité.
  • Remplis le fond de ton trou d'un ou plusieurs bacs à mortier, selon la taille, jusqu'à ce que le fond soit recouvert. Les bacs doivent être suffisamment hauts pour qu'il reste environ 20 cm pour la couche de plantation.
  • Tu peux alors arroser la tourbe et le trou de plantation. La tourbe ne doit pas être fertilisée, être faiblement décomposée et avoir un pH acide. Important: veille à bien arroser ton parterre de terre de bruyère durant les deux semaines suivantes.
  • Si tu le souhaites, tu peux aménager ton parterre sur plusieurs niveaux. Une petite butte ici, une petite vallée là – ces reliefs rendent ton parterre de terre de bruyère plus original, mais offrent également de meilleures conditions pour tes plantes carnivores.
  • La bâche pour bassin devrait dépasser d'environ 15 cm au-delà des bords. Tu peux ensuite découper le reste. Assure-toi qu'il n'y ait pas de petit espace entre le bord et le parterre. Si possible, évite que de la terre normale soit introduite dans ton parterre de terre de bruyère.
  • Ton parterre de terre de bruyère est terminé. Tu peux désormais garnir le parterre de plantes carnivores et les bords d'autres plantes pour les accompagner.

Garnir un parterre de terre de bruyère de plantes

Avant d'installer des plantes carnivores dans ton parterre de terre de bruyère, tu peux commencer par placer de grosses pierres et racines en guise de décoration et donner ainsi de la structure à ton parterre.

Au moment de planter tes plantes carnivores, veille aussi à la position du soleil: les petites plantes se mettent devant et les plus grandes, derrière. Elles reçoivent ainsi toutes la même quantité de soleil.

Lors de la plantation, commence par les grandes plantes carnivores, telles que les sarracénies résistantes à l'hiver. Pour les sarracénies, prévois un peu de place car ces espèces vont encore pousser.

Tu peux continuer avec les plus petites plantes carnivores comme les droséras ou les grassettes. Remplis ensuite le parterre de plantes d'accompagnement. Les plantes d'accompagnement doivent bien sûr pouvoir pousser dans la terre de bruyère. C'est le cas notamment de l'helionas bullata, la callune, la sphaigne et l'eriophorum. Veille à ce que l'eriophorum pousse en touffe serrée ou ses stolons envahiront tout ton parterre.

Les graminées seront des plantes d'accompagnement parfaites pour le bord de ton parterre de terre de bruyère.

Important: arroser comme il faut le parterre pendant deux semaines pour que toutes les plantes puissent prendre racine.

Idéalement, arrose ton parterre de terre de bruyère en priorité avec de l'eau de pluie.

Bac de terre de bruyère pour balcon & terrasse

Tu n'as pas de jardin? Alors aménage un bac de terre de bruyère pour tes plantes carnivores à la place. En principe, les étapes sont exactement les mêmes que pour le parterre de terre de bruyère, il suffit simplement de remplacer les bacs à mortier par des pots pour plantes plus petits. Le bac de terre de bruyère passe alors aussi sur le balcon et la terrasse. Par ex., un bac en zinc convient. Si tes bacs sont petits et plats, tu peux laisser le réservoir d'eau de côté.

Techniques de piège des plantes carnivores

Piège en mâchoire, à mucillage, à urne: selon l'espèce, les plantes carnivores disposent de différentes techniques de piège.

Un aperçu rapide des différentes techniques de piège des plantes carnivores:

Piège en mâchoire

Le piège le plus connu est certainement le piège en mâchoire. C'est comme ça que la dionée attrape-mouche notamment capture les moustiques, fourmis ou araignées.

Fonctionnement: la plante carnivore dispose de deux demi-lobes dont l'intérieur renferme de petites glandes. Si un insecte touche plusieurs fois les glandes, les deux demis-lobes se referment en quelques secondes.

Une fois le piège refermé, la plante sécrète un nectar qui lui permet de digérer l'insecte. Quelques jours plus tard, les lobes s'ouvrent à nouveau et seuls les restes, que la plante n'a pas pu digérer, réapparaissent.

Piège à mucillage

Les plantes carnivores comme les droséras fonctionnent avec des pièges à mucillage.

Fonctionnement: la plante carnivore sécrète sur ses feuilles ou aux extrémités des tentacules de ses feuilles un nectar gluant. Le nectar est gluant mais sert également d'appât. Les insectes ayant été attirés restent collés et n'ont aucune chance de s'échapper. Les insectes sont ensuite digérés grâce à une enzyme. Il existe également des plantes insectivores qui aspirent leurs proies.

Piège à urne

Les sarracénies et les népenthès ont une toute autre tactique. Elles sont équipées d'un piège à urne.

Fonctionnement: les feuilles de ces plantes carnivores forment une poche. Grâce à une odeur sucrée, elles attirent les insectes, qui tombent ensuite dans la poche. En raison des parois intérieures lisses et de l'étroitesse, la proie ne peut pas ou difficilement se libérer.

La digestion a lieu dans la zone du tube inférieur du piège à urne. Si la plante réussit son piège, elle pompe les sucs digestifs dans les tubes, les parois des tubes absorbent alors les nutriments.

Les thèmes qui peuvent également t'intéresser

Vers le haut

HORNBACH utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. Obtenir plus d'informations

x