Qu'est-ce qu'une chape? Pourquoi une chape?

Une chape, c'est une couche sous le revêtement de sol, qui est elle-même appliquée sur un support porteur, par ex. une dalle en béton.

La chape est en fait une sorte de faux plancher.

Elle remplit avant toute chose les tâches suivantes:

  • La pression est répartie uniformément à travers la chape jusqu'à l'isolation située en dessous.
  • Une chape égalise les irrégularités dans le support et forme une base de niveau et uniforme pour tous les revêtements de sol.
  • Elle représente une isolation phonique et thermique.
  • La chape peut également être utilisée et enduite sans qu'un revêtement de sol ne soit posé dessus.
  • Elle permet d'atteindre un niveau de hauteur du sol souhaité.

Structure de la chape

En fonction de la liaison avec le sol en béton et de la structure de la chape, on distingue la chape composite, la chape sur couche de séparation et la chape flottante.

  • Chape composite

    Chape composite
    La masse de chape est ici directement reliée au support. Un badigeon de ciment est utilisé comme pont d'adhérence et des bandes isolantes périphériques servent à délimiter les murs. La hauteur minimale de montage est de 25 mm.

  • Chape sur couche de séparation

    Chape sur couche de séparation
    Cette chape est posée sur une couche intermédiaire (par ex. en film PE). Cela permet d'éviter que de l'humidité ne remonte. Des bandes isolantes périphériques sont posées le long des murs. La hauteur minimale de montage est de 45 mm.

  • Chape flottante

    Chape flottante
    Cette chape n'a pas de connexion avec les éléments avoisinants. Elle est posée sur une couche isolante et elle est délimitée des murs qui l'entourent par des bandes isolantes périphériques. L’isolation acoustique et l’isolation thermique sont ici parfaites. La hauteur minimale de montage est de 45 mm.

de

Tu recherches ta chape favorite parmi celles-ci? Ce n'est pas si simple. En fonction de l'endroit et de l'utilisation ultérieure, une chape doit répondre à différentes exigences. Cela se traduit par la structure et le type de chape.

Aperçu des types de chape

Distinction entre une chape sèche et une chape humide

On distingue la chape sèche de la chape humide. Comme le laisse entendre le nom, la chape sèche est posée à sec contrairement à la chape humide.
  • Chape sèche

    Chape sèche

    Différents matériaux de panneaux de chape sont possibles et peuvent tous être posés rapidement et facilement. L'utilisation d'une chape sèche avec un isolant en vrac permet de combler les irrégularités du support.

  • Chape humide

    Chape humide

    Pour les chapes humides, une masse de chape généralement de consistance similaire à de la terre humide, est répartie sur le support. La chape en ciment, la chape anhydrite, la chape en magnésie et la chape en asphalte coulé font partie des chapes humides.

de

Types de chape: propriétés, temps de séchage et domaines d'utilisation

Quelle chape de sol pour quelle pièce? En raison des propriétés des types de chapes, certaines sont plus ou moins adaptées à certaines pièces ou ne sont même pas à envisager pour celles-ci. Tu trouveras ici un aperçu des propriétés, temps de séchage et des recommandations pour certaines pièces.

  Propriétés Temps de séchage convient pour ...
Chape sèche
  • facile à poser
  • ne crée pas de tension du matériau car elle ne sèche pas
  • pas d'humidité dans la maison
  • faible poids et hauteur de montage réduite
  • compensation de la hauteur possible par de l'isolant
  • en vrac le chauffage par le sol chauffe les pièces plus vite
  • isolation phonique peu efficace avec des charges
  • plus importantes risque que des éléments s'enfoncent ou se brisent

  • pas de temps d'attente après la pose

  • rénovation de bâtiments anciens mais également pour des transformations, des extensions et des bâtiments préfabriqués ainsi que des produits spéciaux pour les zones extérieures (balcon) et les pièces humides (salle de bains)

Chape en ciment
  • insensible à l'humidité et aux variations de température après séchage complet
  • très résistante une fois entièrement sèche
  • température de pose d'au moins 5 °C et les 3 jours suivants également
  • le froid, la pluie battante, les courants d'air et la chaleur extrême sont un problème pendant la pose
  • long temps de séchage
  • praticable au bout de 2 à 3 jours selon la température
  • pose de moquettes, carrelages etc., uniquement possible après 20 à 30 jours
  • à l'intérieur et à l'extérieur, et donc pour tous les espaces d'habitation, y compris la salle de bains, la cuisine, la cave et, à l'extérieur, le balcon ou le garage
  • toutes les utilisations, si un délai d'environ 4 semaines est respecté pour le durcissement complet
Chape anhydrite
  • respectueux de l'environnement
  • facile à travailler
  • convient particulièrement bien comme chape chauffée, car elle emmagasine et transmet très bien la chaleur, incombustible et n'accumule que peu de tension dans le matériau
  • doit être protégée contre l'humidité car le plâtre absorbe facilement l'eau
  • plus vite praticable que la chape en ciment
  • sols avec chauffage par le sol
  • pièces humides comme la salle de bains, uniquement dans certains cas
  • pas pour les zones extérieures, par ex. balcon et garages
Chape en magnésie
  • conduit l'électricité et peu poussiéreuse
  • extrêmement résistante aux coups et aux chocs
  • très bonne isolation thermique et phonique
  • exempte d'huiles minérales, de solvants et de combustibles
  • sensible à l'humidité
  • doit être vitrifiée
  • vite praticable, cependant, après la couche de vitrification nécessaire, à nouveau inaccessible pendant quelques jours

  • sols antistatiques
  • pas pour les pièces humides, par ex. la salle de bains

Chape en asphalte

  • inodore, sans poussière et sans eau
  • très bonnes propriétés thermiques et phoniques
  • aucune influence de la météo pour la pose
  • appliqué à des températures comprises entre 220 et 250 °C
  • pour la pose de pierres naturelles, il est nécessaire d'appliquer sur ce type de chape, un mortier de ragréage, une couche d'apprêt ou une natte de désolidarisation avec un mortier spécial.

  • prêt à accueillir un revêtement après une journée

  • zones extérieures et pièces humides, et donc également le balcon, garage et salle de bains
  • pose peu pratique pour le bricoleur

Qu'est-ce qu'une chape en ciment?

La chape en ciment est le type de chape le plus courant en raison de ses nombreuses propriétés positives – même si son temps de séchage est très long par rapport aux autres types de chape.

Elle se compose de ciment, de sable ou de graviers, d'eau et éventuellement d'additifs, de liant ou de catalyseurs acides.

Elle est également connue sous le nom de chape en béton, mais ne doit pas être confondue avec le béton du support. Les adjuvants apportent de la souplesse aux chapes en ciment et les rendent autonivelantes, de sorte qu'elles sont aussi appelées chapes fluides.

Les adjuvants ou les catalyseurs peuvent également réduire considérablement le temps de séchage, permettant à tous les travaux ultérieurs d'être entrepris plus rapidement. Tu trouveras des chapes en ciment à mélanger dans l'eau mais également prêtes à l'emploi.

Instructions relatives à la réalisation d'une chape

Poser une chape

La chape sèche est une alternative pratique à la chape humide et elle est plus facile à poser soi-même. Ce tutoriel vidéo t'explique étape par étape comment fonctionne la pose avec des panneaux préfabriqués et ce à quoi ...plus

Attention à l'insonorisation!

Ne pas oublier les bandes de rives! Elle doivent être fixées à partir d'une épaisseur de couche de 5 mm sur tous les éléments ascendants afin d'éviter les ponts acoustiques et les contacts.

Pense également à l'isolation dans le cas d'une chape sèche!

Pourquoi des joints de chape ou des joints de dilatation?

La norme DIN 18560 s'applique aux chapes. Elle définit toutes les exigences relatives aux chapes, en fonction de la structure de la chape, de l'épaisseur minimale et de nombreux autres éléments concernant la chape – y compris les joints. Il est nécessaire dans certains cas d'installer des joints dans les chapes pour séparer les composants les uns des autres.

Les joints de retrait sont parfois aussi nécessaires pour permettre aux matériaux de bouger lorsqu'ils se dilatent ou se rétractent à nouveau en raison de changements de température. Ces joints sont non seulement nécessaires dans la chape mais également dans le revêtement de sol.

Chape et chauffage par le sol

La chape et le chauffage par le sol se combinent parfaitement. Tu dois simplement veiller à ce que ton chauffage par le sol soit compatible avec la chape choisie et faire attention à ce que tu dois faire lors de la pose. Quand un chauffage par le sol est installé dans la chape, celle-ci est appelée chape chauffée.

Les fabricants de chauffage recommandent souvent un adjuvant plastifiant pour la chape chauffée. Il faut donc moins d'eau lorsque tu mélanges la chape, et la chape devient plus ferme. Respecte dans tous les cas les instructions du fabricant!

Chape et chauffage par le sol

Les températures maximales de chauffage pour les chapes chauffées sont également réglementées dans la norme DIN 18560:

Type de chape Chauffage au sol à l'eau chaude Chauffage électrique par le sol
Chape en ciment 55 °C 65 °C
Chape de sulfate de calcium 55 °C 65 °C
Chape en asphalte coulé 45 °C 55 °C

Ventiler la chape

Attention lors du séchage!

Tu dois laisser ta chape sécher de manière homogène. La chaleur, par ex. les rayons du soleil directement sur la chape pendant le séchage ou les courants d'air qui génèrent du froid peuvent provoquer des tensions et des fissures.

Pour cette raison, attends au moins une semaine avant de ventiler la pièce dans laquelle tu as réalisé ta chape. La chape est ainsi mieux fixée et adhère mieux.

Protège toujours ta nouvelle chape de la pluie car elle pourrait l'endommager.

Humidité résiduelle dans la chape et possibilité de poser le revêtement

La chape en mortier humide doit sécher avant de poser du bois, carrelage ou autre revêtement de sol. Ta chape pourrait sinon se désagréger ou causer d'autres dommages. Les revêtements de sol étanches à la vapeur ou sensibles à la vapeur sont particulièrement sensibles dans ce cas.

Une chape est prête à accueillir un revêtement lorsque sa teneur en eau est comparable à celle de l'air ambiant.

Tu dois attendre jusqu'à ce moment avant de pouvoir poser ton nouveau revêtement de sol. Tiens compte du fait que les durées minimales de durcissement prévues par la norme DIN 18560 ne représentent pas automatiquement la possibilité de poser le revêtement. Les fluctuations de température, l'humidité relative de l'environnement et la teneur en humidité des composants environnants influencent le séchage de la nouvelle chape.

Vérifier la possibilité de poser le revêtement

Tu détermines la possibilité de poser le revêtement en fonction de la teneur en humidité résiduelle de la chape. Tu dois pour cela contrôler l'humidité relative de la pièce et mesurer le support humide. La méthode CM est la seule méthode de contrôle sur place officiellement reconnue et approuvée par les tribunaux pour mesurer l'humidité résiduelle de la chape. Il existe également la mesure de la résistance électrique, qui est possible sur place, et la méthode Darr pour déterminer l'humidité résiduelle en laboratoire.

  • Méthode CM: l'échantillon humide est mélangé à du carbure de calcium dans une bouteille en acier équipée d'un manomètre et du gaz acétylène est généré. La teneur en humidité de la chape est déterminée à partir de l'augmentation de la pression du manomètre et d'un tableau de calibrage.
  • Pour la résistance électrique, on mesure la conductivité de la chape, qui est plus élevée en présence d'eau. Par le biais du tableau de calibrage, on détermine la teneur en humidité de la chape.
  • Dans la méthode Darr, les échantillons de chape sont séchés dans une armoire de séchage avec de l'air circulant jusqu'à ce que leur poids ne diminue plus. La teneur en humidité est alors calculée à partir de la différence de poids entre l'échantillon humide et l'échantillon sec.

La méthode de mesure doit également toujours être spécifiée pour une évaluation de l'humidité résiduelle car les valeurs sont généralement un peu plus élevées avec la méthode Darr car il n'y a pas d'humidité résiduelle dans la chape sèche.

Tu trouveras ici les taux d'humidité maximaux pertinents pour les chapes en ciment et en sulfate de calcium sans chauffage par le sol selon la méthode CM:

Revêtement de sol ultérieur Teneur maximale en humidité pour les chapes en ciment Teneur maximale en humidité pour la chape en sulfate de calcium
Pour les revêtements en pierre et en céramique en couche mince 2,0 % 0,5 %
Pour les revêtements de pierre et de céramique en lit épais 3,0 % -
Pour les revêtements de sol textiles 2,0 % 0,5 %
Pour les revêtements de sol résilients comme le caoutchouc ou le linoléum 2,0 % 0,5 %
En présence de parquet 2,0 % 0,5 %
En présence de stratifié 2,0 % 0,5 %

Des valeurs légèrement plus strictes s'appliquent pour les chapes chauffées. Tu peux également accélérer le processus de séchage en chauffant la chape. On parle alors de chauffage de la chape préalablement à la pose.

Réparer, niveler et poncer une chape

Le projet ne se déroule pas toujours comme on le veut. S'il y a de petites irrégularités ici et là après la pose de la chape, ce n'est pas un problème. Les irrégularités plus importantes ou les fissures isolées dans la chape doivent être réparées dans tous les cas avant de poser ton nouveau revêtement de sol. Tu ne dois pas te contenter de simplement combler les fissures.

  • Tu dois assainir le sol à fond et ensuite fraiser les fissures avec une fraiseuse pour joints de chape ou une meuleuse d'angle dans le sens longitudinal et transversal. Attention, pas trop profond car des tuyaux et des câbles s'y trouvent!
  • Aspire minutieusement les restes de joints fraisés et creuse maintenant des rainures d'environ 3 cm de profondeur dans la chape, perpendiculairement à la fissure, à des intervalles d'env. 20 cm.
  • Place maintenant les clameaux à chape dans ces rainures. Comble désormais les fissures et les trous de forage avec une résine de coulée.
  • Disperse enfin du sable de quartz sur la résine de coulée tant qu'elle est humide. L'enduit tiendra mieux sur la chape réparée. Terminé!

Ne comble jamais les joints de retrait. Ils absorbent le mouvement de la chape et empêchent les fissures dans le revêtement supérieur.

Laisser la chape sécher complètement!

Pense également que ta chape doit être complètement sèche et durcie avant de continuer à la travailler. Cela peut prendre jusqu'à un mois en fonction de l'humidité de la chape et de la température ambiante.

Niveler une chape

Parfois, le sol n'est pas complètement de niveau et il faut le niveler. Nous te recommandons pour cela les produits du système Akkit. Nos produits parfaitement assortis les uns aux autres regroupent entre autres des apprêts, des enduits de ragréage ou encore des mortiers de ragréage.

Tu retrouveras assez facilement un sol de niveau avec de l'enduit de ragréage.

Respecter les informations du fabricant!

Le support doit impérativement être sec, sans gel, porteur, indéformable et ne présenter aucune trace de poussière, salissure, huile, graisse, agents de séparation et pièces en vrac et être conforme aux normes en vigueur. Respecte toujours les instructions du fabricant pour la pose et le temps de séchage. Tu dois penser, ici aussi, aux bandes de rive!

Poncer une chape

Si tu veux faire disparaitre quelques petites irrégularités ou des fissures en surface, tu peux également tout simplement poncer ta chape. C'est également une bonne solution pour retirer les restes de colle ou de mortier quand tu changes ton revêtement de sol. Le mieux est d'utiliser une ponceuse que tu peux louer en magasin si tu n'en as pas ou si tu ne souhaites pas en acquérir une.

Une chape visible utilisée comme revêtement de sol en tant que telle doit généralement être poncée afin que les fines structures de la chape soient visibles. Après le ponçage, tu dois peindre la chape visible pour la protéger contre les contraintes mécaniques et les liquides. Les peintures à base de résine époxy sont bien adaptées.

Poncer, aspirer, apprêter, lisser

Tu ne dois lisser que si tu ne poses pas de revêtement de sol sur la chape.

Poncer une chape

Pourquoi apprêter ou vitrifier une chape?

Tu ne dois apprêter ta chape que si le support est absorbant comme par ex. une chape en ciment. Un apprêt réduit le pouvoir absorbant de la chape nouvellement réalisée et la prépare au nouveau revêtement de sol, par ex pour le collage de carrelage. Sinon, la chape absorbera la colle et le carrelage collera moins bien.

Tu dois toujours peindre ou vitrifier la chape visible comme mentionné ci-dessus pour mieux la protéger de l'abrasion ou de la saleté.

Retirer une chape

La chape en ciment est le type de chape le plus couramment utilisé, elle est très robuste après séchage et n'est pas altérée par la chaleur ou l'humidité. Si des bosses ou des creux apparaissent au fil des années, tu peux facilement les réparer et lisser à nouveau le sol.

Ne retire et ne renouvelle la chape que si l'ensemble de la structure est endommagé, par ex. si la chape présente des fissures à plusieurs endroits ou si elle se désolidarise du sol. Contrôle les isolants qui se trouvent souvent sous la chape. S'ils sont en bon état, tu peux les conserver.

Quels outils sont nécessaires pour retirer une chape?

Le marteau et le burin sont les outils classiques. Cependant, cela te prendra des jours ou des semaines et le soir, tu auras l'impression d'être passé à l'essoreuse. C'est pourquoi un marteau perforateur est généralement le meilleur choix. Il te permet de rendre la chape friable pour pouvoir ensuite la briser plus facilement.

Veille à bien retirer tous les résidus de l'ancienne chape, par ex. avec un aspirateur à béton, avant de réaliser la nouvelle chape. Loue les machines si tu ne les utilises qu'une fois de temps en temps.

La puissance du marteau perforateur approprié doit être d'environ deux à trois joules afin que tu puisses l'utiliser correctement sans endommager le sol sous-jacent.

Ne pas oublier les équipements de protection!

Porte toujours un masque anti-poussière et des lunettes de protection lorsque tu mélanges, poses, ponces ou retires la chape. Porte également des gants de travail et des chaussures de sécurité lorsque tu manipules le marteau perforateur!

Les thèmes qui peuvent également t'intéresser